Toujours à la recherche de composés ou de process inédits, les industriels investissent de plus en plus dans le biomimétisme, approche qui consiste à s’inspirer du vivant pour développer des produits innovants. Cette idée n’est pas nouvelle, mais elle tend aujourd’hui à s’inscrire dans les process de R&D, avec l’ambition d’imiter la nature pour innover de façon durable. Production d’énergie, fabrication de matériaux, chimie douce, recyclage, ergonomie, optimisation d’écosystèmes et d’organisations humaines : tous les domaines peuvent intégrer cette approche.
Conférence Sup Biotech - Biomimétisme
En quelques années, le biomimétisme a acquis une certaine visibilité en Europe. En France également avec notamment un rapport du CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) consacré à cette question, publié en septembre 2015, d’après lequel une soixantaine d’entreprises françaises de toute taille et de tout secteur intègre une démarche bio-inspirée. Ces acteurs peuvent s’appuyer sur le CEEBIOS (Centre européen d’excellence en bio-mimétisme), qui a ouvert ses portes en février 2015 à Senlis, en Picardie, afin de renforcer et coordonner les efforts de recherche en France dans ce domaine.

#ConfSupBiotech

Retrouvez le programme détaillé sur le site de SUPBiotech

Inscription gratuite mais obligatoire ICI !

Lieu :

Campus Numérique & Créatif Paris Centre
95, avenue Parmentier
75011 PARIS