Glowee, premier prix, et CeleScreen, prix spécial Potentiel industriel et commercial, sont les deux lauréats du 5e concours Genopole, annoncés mercredi 2 décembre. Ces deux start-up de biotechnologies innovantes sont portées par deux jeunes femmes de 25 ans, Sandra Rey et Camille Hetez, qui manifestent toutes deux une sacrée dose de détermination et d’énergie !

Retour sur la cérémonie de remise des prix à laquelle ont assisté 150 personnes, au Village by CA.

JPEG - 141.7 ko
De gauche à droite : Valérie Brunel, chef de projet Concours Genopole, Sylvain Juillot, CSO de Glowee, Gilles Defrel, ingénieur R&D de Glowee, Sandra Rey, présidente et co-fondatrice de Glowee, Geoffroy de Bérail, COO de Glowee, Sébastien Duprat de Paule, directeur R&D de Chimex, Naceur Tounekti, directeur général adjoint de Genopole, Hakim Kharrat, directeur de Genopole Entreprises, Jonathan Chiche, business developer EY, Philippe Beauregard, avocat à Brunswick, Camille Hetez, présidente et co-fondatrice de CeleScreen,
Maxime Lelièvre, co-fondateur et business developer de CeleScreen.

Glowee remporte le premier prix d’une valeur de 100 000 euros

JPEG - 26.6 ko
Sandra Rey

Cinq projets finalistes et deux lauréats ! Glowee emporte le premier prix pour son idée lumineuse ! Produire de la lumière sans électricité grâce aux propriétés bioluminescentes d’espèces marines, comme le calamar.

Le principe ? Cultiver des bactéries non-pathogènes pourvues des propriétés bioluminescentes des calamars et les insérer dans une coque en résine organique, aux formes variables selon les besoins. Le premier prototype sera montré la semaine prochaine dans le cadre de la Cop 21 : un autocollant capable de produire de la lumière durant toute une nuit !

Le pitch de Sandra Rey

Interview de Sandra Rey sur BFMBusiness

Verbatim

Sandra Rey, présidente et fondatrice de Glowee : « Gagner le concours Genopole va nous permettre de rencontrer les bons acteurs, d’intégrer un environnement biotechnologique et de bénéficier d’un label reconnu pour nous développer davantage. On est ravis. Le prix Genopole est notre première reconnaissance scientifique. Il apporte une validité sur le plan Recherche, ce qui est très important pour nous ! ».

Naceur Tounekti, directeur général adjoint de Genopole :
« Le jury a décidé d’attribuer le premier à Glowee car la société porte un projet très ambitieux, innovant et original, qui va permettre de conquérir de nouveaux marchés, avec des défis technologiques importants impliquant plusieurs axes de recherche développés au sein du biocluster Genopole dont notamment la biologie de synthèse ».

CeleScreen, prix spécial Potentiel industriel et commercial

CeleScreen lève un frein à l’innovation cosmétique ! CeleScreen ouvre l’horizon de l’industrie cosmétique et lève un frein à l’innovation ! Soumise depuis 2013 à une interdiction européenne de tester tout nouveau principe actif sur des animaux vertébrés, l’industrie cosmétique trouve une solution alternative grâce à l’innovation de CeleScreen. La technologie ? L’optimisation du potentiel du ver Caenorhabditis Elegans, bien connu de la communauté scientifique pour son homologie avec l’Homme, mais qui n’absorbe que 5% des molécules du marché. CeleScreen porte à 100% sa capacité d’absorption et propose ainsi une gamme de tests manquants sur le marché (reprotoxicité, tératogénicité, toxicité à dose répétée).

JPEG - 26.1 ko
Camille Hetez, présidente et fondatrice de CeleScreen

Le pitch de Camille Hetez :

Verbatim

Camille Hetez, présidente et co-fondatrice de CeleScreen : « On est vraiment heureux d’avoir ce prix ! Déjà ce soir, lors de la cérémonie de remise des prix, plusieurs investisseurs sont venus nous voir ! Le prix Genopole nous donne une visibilité qui va nous être d’une grande utilité pour notre seconde levée de fonds en 2016, destinée au financement du lancement commercial ».

Naceur Tounekti, directeur général adjoint de Genopole :

« Un prix spécial Potentiel industriel et commercial est décerné à CeleScreen pour récompenser sa technologie, à la fois solide, bien pensée et bien construite, qui résout un problème réglementaire majeur pour l’industrie cosmétique, ce qui lui ouvre déjà les portes de ce secteur ».

Merci au jury

Les cinq finalistes ont été départagés par un jury de professionnels de l’innovation et de la création d’entreprises, réuni le 2 décembre au sein du Village by CA pour écouter les pitchs des candidats. Genopole adresse ses remerciements à :
Sébastien Duprat de Paule, directeur R&D de Chimex, Stéphane Villecroze, managing partner de Demeter Partners, Steve Van Zutphen, président de Magpie Polymers, Sofinnova Partners, Josko Bobanovic, partenaire Green Seed Fund.

Merci aux sponsors

Genopole remercie également les sponsors du concours : Chimex, Tech2Market, EY, Brunswick, IP Trust Innovation, Eloya et l’appui de ses partenaires presse.
Le détail des prix attribués page 3 du dossier de presse ci-joint.
+ infos sur le concours