Genopole a accueilli, jeudi 24 novembre, le club des entreprises du Grand Paris qui rassemble des opérateurs urbains (promoteurs, urbanistes, architectes, transporteurs...) dans l’objectif d’identifier les opportunités de développement du territoire. Après une explication de la stratégie globale de développement de l’agglomération Grand Paris sud Seine Essonne Sénart, le club que préside Jacques Godron, a fait la visite de sites majeurs, parmi lesquels Genopole.

Stratégie d’expansion de Genopole

Pierre Tambourin, directeur général de Genopole, a présenté les perspectives d’expansion du biocluster dont l’objectif est d’accueillir 130 entreprises et 30 laboratoires d’ici 2025 (contre 80 et 20 aujourd’hui).

Les projets immobiliers

Pour atteindre ce but, différents projets sont en cours, dont un pôle de vie, en cours de construction face au Campus 1 (20 000 m2) de Genopole, qui accueillera une résidence de chercheurs et d’étudiants, un hôtel, des commerces, une tour santé, un restaurant d’entreprises, des locaux pour entreprises... Un autre bâtiment situé au sein du Campus 1, d’une superficie de 15 000 m2, abritera le projet YposKesi, dédié à la production de médicaments de thérapies génique et cellulaire pour les maladies rares, piloté par l’AFM-Téléthon. Un autre terrain de 4000 m2 récemment retenu dans l’appel à projet de la métropole du Grand Paris, situé à proximité du Campus 1, est destiné à élargir l’offre d’accueil de nouvelles entreprises de biotechnologies.

Le club des entreprises du Grand Paris visite Genopole