Menu menu
  • Flux RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • YouTube

2018

Vue sur un nouveau phénomène biologique

2018

Un pan entier de la biologie est en train de naître : de nouveaux compartiments cellulaires ayant des propriétés liquides ont été découverts. Ils sont directement impliqués dans certaines maladies neurodégénératives et des cancers. Le laboratoire SABNP (Structures et Activité des Biomolécules Normales et Pathologiques – laboratoire UEVE/Inserm labellisé Genopole), dirigé par David Pastré, est l’un des rares groupes en France à proposer à la communauté scientifique un outil méthodologique pour étudier le (...)

#Biotechnologies #Laboratoires #Nanotechnologies

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Analyser les protéines via un nanopore

2018

Une collaboration interdisciplinaire associant des chercheurs du Lambe situé à Genopole (Laboratoire Analyse et modélisation pour la biologie et l’environnement - Université d’Evry /Université de Cergy-Pontoise / CNRS), de l’Hôpital Lariboisière et de la PME Excilone a abouti à la mise au point d’un dispositif capable de repérer des quantités infinitésimales de protéines de courtes séquences (peptides). Les peptides sont détectés et caractérisés par leur passage à travers un nanopore naturel. A terme, le (...)

#Laboratoires #Nanotechnologies #Santé

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Les secrets des océans

2018

L’analyse des milliers d’échantillons de plancton collectés par Tara Oceans continue de délivrer ses mystères. Deux nouveaux articles, publiés dans Nature Communications fin janvier 2018, explorent cette fois-ci des organismes planctoniques un peu plus grands, représentant un échelon intermédiaire fondamental dans la chaîne alimentaire des océans. Une nouvelle découverte de plus de 100 millions de gènes, dont plus de la moitié jusqu’alors inconnus.
Après l’exploration génomique des organismes les plus (...)

#Environnement #Génomique #Laboratoires

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Myopathie : thérapie génique en bonne voie

2018

Les premiers résultats d’un essai de thérapie génique pour une forme particulièrement grave de myopathie, la myopathie myotubulaire, sont très encourageants.
Faisant suite à un travail de recherche de huit années mené par l’équipe d’Ana Buj-Bello de Généthon et à des résultats pré-cliniques concluants (voir l’article correspondant), un essai clinique international a été lancé en septembre 2017 par Audentes Therapeutics pour tester la sécurité et l’efficacité du médicament de thérapie génique mis au point par (...)

#Laboratoires #Thérapie génique #Santé

  • Lire la suite
  • Articles similaires