La société Aquammos développe un dispositif biologique de purification de l’eau peu consommateur d’énergie, ainsi qu’un procédé de biominéralisation qui entrent dans un schéma d’économie circulaire : les déchets issus des cycles d’épuration sont revalorisés et produisant une pierre capable de fixer les polluants.