Une révolution génétique est en marche ; nous passons progressivement d’une médecine « qui soigne » à une médecine « qui prédit ».