Christelle Monville, responsable de l’équipe Rétinopathies de l’institut des cellules souches I-Stem, a reçu mercredi 13 février 2019 le prestigieux prix La Recherche 2019 dans la mention Santé. Il récompense une avancée majeure réalisée par l’équipe pour la médecine régénératrice en France.

Remise du prix La Recherche 2019
Christelle Monville et son équipe

Ce prix couronne la mise au point d’un pansement cellulaire issu de cellules souches embryonnaires, destiné au traitement des rétinites pigmentaires d’origine génétique. Fin décembre 2017, l’équipe a démontré son efficacité : la greffe du patch cellulaire a amélioré la vision de rats atteints de la maladie (plus d’information sur la publication).

« Toute l’équipe est très fière de recevoir ce prix prestigieux. C’est grâce à l’effort collectif et collaboratif entre I-Stem, l’Institut de la Vision, l’hôpital Saint-Louis et l’Institut des Biothérapies que nous en sommes là aujourd’hui. Depuis 11 ans, nous travaillons au développement de cette technique innovante bientôt à l’essai chez les malades. C’est un moment très excitant » a déclaré Christelle Monville.

Un pas supplémentaire est franchi aujourd’hui : le 23 janvier 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a donné son feu vert pour le lancement d’un essai clinique chez l’homme. Ce sera le 1er essai de thérapie cellulaire français pour les maladies de la vision !
A terme, la technique pourrait traiter également une forme fréquente de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

- Voir la vidéo #Formatcarré - Christelle Monville - AFM-TÉLÉTHON 2019


Le Prix La Recherche récompense chaque année les meilleurs travaux scientifiques francophones dans différentes disciplines.
- En savoir plus sur le prix La Recherche

#Laboratoires #Thérapie cellulaire #Santé