"Le génome est une sorte de base de données et l’épigénétique donne les indications sur les données à utiliser" (Andras Paldi, Pôle de Recherche & Développement de Généthon).