Les cellules des différents organes montrent des différences épigénétiques typiques. Mais on en observe aussi, certes plus fines, entre les cellules d’un même organe : chaque cellule a son propre profil épigénétique, car son épigénome mémorise les influences de son micro-environnement.