L’objectif est atteint pour la 2e édition de l’Appel à idées innovantes Genopole-CHSF. Sept lauréats sont retenus parmi treize candidatures de qualité. Sept praticiens hospitaliers et six cadres ou agents paramédicaux ont soumis leur idée. Un succès qui témoigne du potentiel d’innovation de la communauté médicale et paramédicale du CHSF et fait émerger des opportunités de collaboration avec l’écosystème de recherche du biocluster Genopole.

Appel à idées innovantes 2019

La 2e promotion de lauréats, très centrée sur les sciences du numérique appliquées à la santé, contribuera à renforcer les liens entre l’hôpital, les écoles d’ingénieurs (ENSIIE, TSP, …) et le laboratoire Informatique, Bio-informatique et Systèmes Complexes (IBISC) de l’université d’Évry Paris-Saclay. Elle est également révélatrice de la diffusion des technologies de réalité virtuelle et réalité augmentée dans les soins et la formation des professionnels de santé.

Lancé début juillet 2019, le 2e appel à idées innovantes destiné au personnel médical et paramédical du Centre hospitalier sud francilien a recueilli un nombre croissant de candidatures, en particulier parmi le personnel paramédical de l’hôpital, quasiment absent de la 1re édition.

L’objectif est de donner les moyens de concrétiser une idée originale d’un nouveau produit, service, procédé… facilitant la pratique, améliorant le soin ou apportant une nouvelle solution pour le patient.

Nouveautés de la 2e édition : le 12 novembre, les candidats ont pu soutenir à l’oral leur idée devant un comité d’experts de l’innovation et des représentants de la communauté d’agglomération de Grand Paris Sud. A l’issue des présentations, sept lauréats ont été retenus :

Maria Crétant et Françoise Claveyrolas – Cadres de santé - chirurgie viscérale
L’idée innovante : une application partagée ville/hôpital pour le suivi du programme d’éducation thérapeutique chez les patients stomisés (digestif ou urinaire). 80 000 nouveaux patients par an sont concernés par cette intervention chirurgicale pour seulement 700 stomathérapeutes. Ce programme pourrait constituer une étude pilote sur le territoire.

Mélanie Harscoet et Louisa Djemel – Cadres de santé - Diabétologie
L’idée innovante : un outil numérique, universel et ludique, pour l’éducation thérapeutique des patients diabétiques ne sachant s’exprimer et comprendre le français. L’outil pourrait également concerner les personnes sourdes et muettes ou aphasiques. Ce programme contribuera à l’égalité d’accès aux soins.

Dr Yacine Alili – Assistant - Service ORL
L’idée innovante : un simulateur pour les gestes chirurgicaux sur un modèle de microchirurgie vasculaire. Le système permettrait de reproduire des gestes courants en chirurgie orthopédique, ORL, plastique et maxillo-faciale tels que la suture. La formation des chirurgiens par la simulation devient plus que jamais une nécessité rappelée dans le rapport « Ma santé 2022 ».

Anne Brandicout – Cadre de santé – Médecine néonatale
L’idée innovante : une plate-forme numérique d’échange d’informations entre parents et soignants permettant de maintenir le lien avec les familles, ainsi qu’une présence parentale auprès des enfants hospitalisés, tout en réduisant les contraintes de disponibilité des soignants.

Dr Elsa Broca – Praticien hospitalier – Anesthésiologie
L’idée innovante : un outil de formation par la simulation au geste d’anesthésie guidée par échographie, qui nécessite une coordination main/œil. Le simulateur combinera une aiguille connectée reproduisant la sensation au passage des tissus traversés avec la réalité virtuelle pour suivre visuellement le mouvement de l’aiguille et l’abord des structures nerveuses et vasculaires sur l’image échographique.

Lydie Dondelli – Ingénieur pédagogique – Institut de formation sud francilien
L’idée innovante : une application mobile de formation aux soins infirmiers, pour les étudiants dans un premier temps, puis destinée à la formation continue des professionnels de santé dans un deuxième temps.

Dr Mohanad Mahfoud - Praticien hospitalier – Cardiologie
L’idée innovante : un outil de simulation préopératoire par réalité virtuelle et impression 3D afin de prendre en considération la spécificité anatomique de chaque patient et personnaliser les interventions d’ablation des arythmies cardiaques. Les modèles virtuels produits à partir d’images (scanner/IRM) pourraient également accélérer la courbe d’apprentissage sur ces procédures.

L’Appel à idées Genopole-CHSF en bref :
-  Une idée à un problème rencontré dans la pratique médicale ou paramédicale
-  En solo ou en équipe
-  Une candidature facilitée (dossiers remplis en 7 clics)
-  Une session pour soutenir à l’oral son idée
-  Pour les lauréats, un accompagnement de Genopole et un financement plafonné à 10 000 Euros pour concrétiser son idée en projet collaboratif de recherche

Candidatez à l’appel à idées innovantes :
Le mode d’emploi

#Biocluster #Santé