L’équipe « Génomique fonctionnelle et épigénétique des tumeurs », dirigée par Claude Gazin et soutenue par Genopole, le CEA et le CNRS, associée avec des chercheurs du Howard Hughes Medical Institute (UMASS Medical School), de la Faculté de Pharmacie de Lyon et de l’Institut Curie (CNRS UMR 3348 « Instabilité Génétique et Cancérogenèse »), a publié dans Nature Communications le 25 septembre 2017 des résultats ouvrant la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques dans certains types de cancer.

Un crible de « létalité synthétique » à grande échelle conduit dans le laboratoire évryen par Claude Gazin et Olivier Alibert a fourni le point de départ de l’étude. Dans un précédent travail*, l’équipe de l’Institut Curie dirigée par Mounira Amor Guéret a montré que de nombreux cancers sont déficients en cytidine désaminase (CDA) par un mécanisme épigénétique qui abolit l’expression du gène et entraîne une instabilité génétique contribuant à l’agressivité des tumeurs.

Le criblage mis en place par l’équipe évryenne consiste à énumérer les gènes secondaires dont la déficience conduit à la mort cellulaire des cellules déjà déficientes en CDA, mais pas des cellules normales (cf. schéma ci-dessous). Le croisement des données expérimentales avec des données cliniques a permis aux chercheurs d’identifier les pistes les plus prometteuses. La suite de l’étude s’est concentrée sur la protéine Tau codée par le gène MAPT. L’équipe dirigée par Mounira Amor-Guéret a pu élucider les mécanismes par lesquels l’inhibition du gène MAPT tue spécifiquement les cellules cancéreuses déficientes en cytidine désaminase.

Le succès de ce travail illustre le potentiel des approches collaboratives à l’ère de la biologie à grande échelle. L’équipe d’Evry développe d’ailleurs ses approches de létalité synthétique en oncologie à travers de multiples collaborations cliniques.

Références
A role for Tau protein in maintaining ribosomal DNA stability and cytidine deaminase-deficient cell survival. Nature Communications 8, Article number : 693 (2017)
doi:10.1038/s41467-017-00633-1

- Lire l’article

* Plus d’informations sur la précédente étude des auteurs

#Génétique #Laboratoires #Santé