Associé à une délégation conduite par François Durovray, président du Conseil départemental de l’Essonne, accompagné de Marianne Duranton, présidente de Genopole, Jean-Marc Grognet, directeur général de Genopole, s’est rendu en Chine et notamment à Wuhan, ville gigantesque dans la province de Hubei, où est installé le cluster Biolake, spécialisé dans le développement et la commercialisation de nouvelles biothérapies.

Jean-Marc Grognet a signé un accord de partenariat Genopole/Biolake avec Qian Deping, directrice générale adjointe de Biolake, vendredi 4 mai.

Jean-Marc Grognet, DG de Genopole avec Qian Deping, DG adjointe de de Biolake.

Cet accord :

- permettra l’échange de bonnes pratiques pour le soutien aux entrepreneurs et la création de jeunes pousses dans le domaine des biotechs
- sera le point d’appui à l’organisation de projets collaboratifs entre les sociétés des deux sites
- renforcera l’exploration des sociétés susceptibles de bénéficier d’un accès aux plates-formes technologiques des deux clusters

La visite à Genopole d’une délégation de Wuhan est attendue dans les prochains mois.

Travailler avec la Chine

La signature de cet accord traduit la volonté de Genopole de renforcer ses contacts et son rayonnement à l’international et notamment en Chine. Jeudi 26 avril, dans le cadre de sa mission d’animation, Genopole organisait un atelier intitulé "Développer son business en chine : c’est possible ». Plusieurs entreprises présentes avaient alors manifesté un intérêt de travailler en Chine.

Jean-Marc Grognet, devant la carte de Wuhan