Lundi 13 juin 2016, la start-up Anova-Plus et son partenaire Phyteurop organisaient un point presse à la Pépinière d’entreprises Genopole pour annoncer le lancement commercial du premier test ADN hors laboratoire : VITIKIT®FD.
Une première mondiale pour protéger le vignoble, patrimoine économique, culturel et gastronomique de la France !

Point presse Anova-Plus - Phyteurop
13 juin 2016

VITIKIT®FD est un outil de diagnostic rapide destiné à la filière viticole pour faire face à une grave menace de la vigne, une maladie contagieuse et incurable qui a encore progressé en 2015 : la flavescence dorée. Déclarée maladie de quarantaine, elle fait l’objet d’une lutte obligatoire, qui consiste en l’arrachage des ceps malades, voire la destruction totale des parcelles dès qu’elles sont atteintes à 20%, accompagnés d’une lutte insecticide intensive contre l’insecte vecteur.
Sur 800 000 ha de vigne en France, 500 000 sont en lutte obligatoire aujourd’hui !

Le test VITIKIT®FD repose sur une technologie innovante développée par la Biotech Anova-Plus, propre à amplifier et détecter l’ADN sans nécessiter de lourds équipements de laboratoire. Phyteurop, premier groupe phytosanitaire français, qui place au premier rang de ses priorités le développement de partenariats de R&D et une approche agro-responsable, s’est associé à Anova-Plus en février 2015 pour la validation du test sur le terrain et sa commercialisation.

Test VITIKIT®FD

Ainsi, durant l’été 2015, 3034 échantillons ont été testés sur 22 cépages dans 5 régions viticoles. Les tests ont abouti à plus de 98% de corrélation avec la méthode officielle de détection au laboratoire, 98% de répétabilité et aucune réaction croisée avec le bois noir, une maladie causant des symptômes identiques.

L’été 2016 verra l’aboutissement de ce partenariat avec la commercialisation de VITIKIT®FD, donnant la possibilité aux acteurs de la filière de déceler facilement et rapidement les ceps malades et ainsi de limiter la propagation de la maladie et mieux gérer les traitements insecticides.

- Lire le communiqué de presse