Selon la définition proposée par l’OCDE : « les biotechnologies sont l’application de la science et de la technologie à des organismes vivants, de même qu’à ses composantes, produits et modélisations, pour modifier des matériaux vivants ou non vivants aux fins de la production de connaissances, de biens et de services ».

LES BIOTECHNOLOGIES AU CŒUR DU QUOTIDIEN

Du pain que l’on mange au médicament qui nous soigne, à tout instant, dans les gestes les plus simples de la vie quotidienne, nous sommes, sans le savoir, au contact des biotechnologies. Face aux nouveaux défis planétaires liés au réchauffement climatique, entre autres, les biotechnologies pourraient aussi apporter des solutions, notamment énergétiques, aux problématiques d’aujourd’hui et de demain.

SANTÉ

L’homme bioréparé n’est plus un concept de science fiction. Les biotechnologies se mettent au service de la médecine et de la pharmacie par la bioproduction de médicaments par des organismes vivants (biomédicaments). Les sciences du génome promettent de modifier sensiblement notre façon de nous soigner. La recherche de pointe se concentre sur les maladies génétiques grâce au fort potentiel des cellules souches humaines et aux progrès de la thérapie génique. Au gré des découvertes, de nouvelles approches thérapeutiques voient le jour et apportent l’espoir de guérir certaines maladies encore incurables. Au delà des maladies génétiques, cette nouvelle médecine traitera des pathologies complexes et fréquentes comme les cancers, les maladies cardio-vasculaires...

AGRICULTURE

Le pain et la bière sont fabriqués grâce à la fermentation, première application des biotechnologies dans le domaine alimentaire. On recourt aujourd’hui aux biotechnologies pour remédier aux problèmes qui surviennent dans tous les domaines de la production et de la transformation des produits agricoles. C’est le cas, par exemple, de la sélection végétale qui permet d’accroître et de stabiliser les rendements, d’améliorer la résistance des cultures aux ravageurs, aux maladies et aux stress comme la sécheresse et le froid et qui permet aussi d’augmenter la qualité nutritionnelle des aliments. Les biotechnologies sont utiles également pour élaborer du matériel végétal bon marché et exempt de maladies pour des cultures comme le manioc, la banane et la pomme de terre, ou encore pour concevoir de nouveaux outils de diagnostic des maladies qui optimiseront l’efficacité des traitements.

INFORMATIQUE

À la croisée des métiers, les biotechnologies s’appuient de plus en plus sur les moyens fournis par l’informatique pour traiter les données de la biologie moléculaire. La génomique à grande échelle générera une quantité prodigieuse de données, qu’il faudra analyser et stocker. Alors que le temps et le coût du séquençage sont devenus extrêmement faibles, de nouveaux algorithmes et des outils bio-informatiques robustes devront être conçus pour que temps et coût d’analyse ne deviennent pas limitants. A la croisée de l’informatique et de la biologie, robotique, électronique, bionique, réalité virtuelle et augmentée ne cessent également d’élargir le champ des possibles.

ENVIRONNEMENT

Il est loin, le temps où l’on parlait des enzymes gloutonnes qui éliminaient la saleté avec leurs petites mains musclées… Depuis, nous avons fait des progrès et nous avons mis au travail enzymes et bactéries dans des zones de traitement des eaux pour mieux les assainir. C’est dans cette voie que les recherches les plus pointues se spécialisent, afin de trouver et développer des procédés biologiques, ou construire, par biologie de synthèse, des systèmes biologiques à des fins environnementales.
La détection et le traitement des effluents et des résidus d’origine agricole, urbaine et industrielle sont une des applications des biotechnologies. Aujourd’hui se développe aussi la "chimie verte" : les enzymes découvertes, biocatalyseurs naturels, pourront être utilisées comme une alternative à la chimie de synthèse. De même, face à l’épuisement des énergies fossiles (pétrole, charbon et gaz), des procédés biologiques de production d’hydrocarbures à partir de biomasse végétale (sucres, déchets agricoles ou forestiers) sont en cours de développement.
Les biotechnologies représentent ainsi le moyen de développer des produits en émettant moins de déchets, utilisant moins de ressources non renouvelables et moins d’énergie.

#Biomatériaux #Biomédicaments #Biotechnologies #Environnement #Santé