Marylise Lebranchu, en déplacement dans l’Essonne, invitée par l’agglomération d’Evry Centre-Essonne, s’est rendue vendredi 11 juillet à Genopole à la rencontre de son directeur général Pierre Tambourin et d’entrepreneurs. Pierre Tambourin a présenté la dynamique de Genopole où 2200 emplois ont été crées, où des interactions avec l’hôpital sud-francilien sont prévues.

Marylise Lebranchu avec Pierre Tambourin
Phenocell : les cellules souches pour la médecine du futur

Brigitte Onteniente, chercheure, créatrice de la toute jeune société Phenocell, récemment primée au concours national du ministère de la Recherche, a expliqué le potentiel attendu de la reprogrammation des cellules souches, technologie mise au point par le Japonais, Shinya Yamanaka, qui obtint en octobre 2012 le prix Nobel pour sa découverte de 2006. La reprogrammation de ces cellules dites multipotentes en cellules de peau, de coeur, en neurones... laisse augurer de fortes évolutions vers la médecine régénératrice du futur.

Global Bioenergies : convertir des ressources agricoles en isobutène

Marc Delcourt, PDG de Global Bioenergies, a lui témoigné de l’autre versant des biotechnologies : l’environnement. Sa société, cotée en Bourse, en est au stade du pilote industriel pour vérifier à grande échelle la validité du procédé, éprouvé en laboratoire, de conversion de ressources agricoles en isobutène, l’une des briques de la pétrochimie. Une belle success story de Genopole.

Francis Chouat, président de la communauté d’agglomération d’Evry Centre Essonne, a exprimé devant la ministre, qui vient d’engager un Tour de France pour expliquer la réforme territoriale, ses craintes de voir le Grand Paris et le Plateau de Saclay vampiriser les financements publics et le développement économique.

Marylise Lebranchu à Genopole
© Genopole