Neuf doctorants aidés par Fondagen pour une formation d’excellence à l’étranger
De gauche à droite : Julie Vendomele, (Généthon), Solène Julien (CNG-CNS), Baudoin Delépine (iSSB), Ilham Seffouh (LAMBE), Virginie Stanislas (LaMME), Clément Plaud (SABNP), Roxane Brachet, chargée de mission Genopole Recherche, Alix Mephon-Gaspard (SABNP) et Amine Meliani (Généthon).

Neuf doctorants, inscrits à l’université d’Evry Val d’Essonne et effectuant leur thèse dans un laboratoire ou une entreprise labellisé Genopole, ont eu la chance exceptionnelle de consolider leur formation par un séjour à l’étranger entièrement financé (inscription, transport, repas, hébergement) par les bourses Fondagen, fonds de dotation créé par Genopole. Ces Bourses sont soutenues par la société pharmaceutique Amgen. Parmi les neuf lauréats, six étudiants sont déjà partis en 2015 aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Croatie, aux Pays-Bas, suivre des cours collectifs de haut niveau dans des organismes académiques ou privés de rayonnement international. Trois partiront en 2016.

Mercredi 3 février, à Genopole, une réception a réuni les neuf étudiants, Eric Milbergue, responsable du département communication et associations de patients d’Amgen France, des personnalités de Genopole et des chercheurs et responsables de l’université UEVE, notamment Patrick Curmi, président.

Retour d’expérience

Solène Julien, 26 ans, étudiante en deuxième année de thèse au CNG (Centre national de génotypage) et à NeuroSpin, nous fait part de son expérience :
« J’ai suivi la formation "Vertebrate Genomics : Bioinformatic tools and resources" au
Wellcome Trust Campus non loin de Cambridge, en Angleterre. Cela m’a permis de rencontrer des biologistes étrangers, Belges, Slovaques, Anglais, doctorants ou chercheurs. Nous avons appris à utiliser des bases de données, aux contenus variés, portant sur les annotations de génomes, sur des comparaisons de séquences de gènes, sur des processus biologiques des protéines... Ce sont des bases accessibles, très connues mais qui nécessitent un apprentissage d’utilisation. J’en ai tiré une petite formation que je vais à mon tour pouvoir présenter à mes collègues du CNG et de NeuroSpin. J’ai déjà mis à profit cette formation pour ma thèse pour annoter une liste de gènes de référence
 ».

Verbatim

Roxane Brachet, chargée de mission Recherche à Genopole, a piloté l’organisation de cette opération dont elle souligne le caractère exceptionnel : « 100% des frais ont été pris en charge (soit en moyenne 2.400 € par lauréat). Ce qui représente un soutien assez rare, d’autant que nous n’avons pas lésiné sur le niveau d’excellence des formations (Wellcome Trust Genome Campus, EBI_EMBL, Cold Spring Harbor, University of Washington...). Les lauréats ont été encadrés par des experts scientifiques de renommée internationale et en totale immersion parmi des chercheurs de tous pays ».

Emmanuel Dequier, directeur du départament Recherche et Plates-formes à Genopole : « Ce dispositif tourné vers les jeunes doctorants, au delà de leur fournir une formation de haut niveau, a pour principal objectif de les former dans des domaines scientifiques qu’ils n’ont pas eus assez le loisir d’aborder durant leurs études afin de décloisonner les champs disciplinaires. Ainsi des biologistes peuvent profiter de formations en informatique, bioinformartique, statistiques... ».

Présentation des formations suivies par les doctorants génopolitains
Patrick Curmi, président de l’université UEVE

A propos d’Amgen

Amgen utilise les ressources de la biologie pour découvrir, développer et assurer la production de médicaments innovants destinés à traiter des patients atteints de maladies graves. Cette approche repose sur des technologies de pointe, telles que la génétique humaine, qui permettent de caractériser les mécanismes moléculaires à l’origine des maladies. Amgen focalise ses recherches sur les pathologies pour lesquelles les besoins médicaux restent importants. Nous mettons à profit notre expertise dans la fabrication des biomédicaments pour proposer des solutions thérapeutiques qui améliorent significativement la vie des malades.
Pionnier des biotechnologies médicales depuis 1980, Amgen est devenue la plus importante entreprise indépendante dans ce domaine, développe des médicaments prometteurs et continue de faire progresser la prise en charge des patients à travers le monde.
http://www.amgen.fr/