Menu menu
  • Flux RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • YouTube

Postdoc

  • Partager
  • Imprimer

Société / Activité :

ISTEM

Lieu :

Corbeil Essonnes

Poste proposé

Intitulé du poste proposé
Recherche

Poste basé à
Corbeil Essonnes / Evry

Nature du contrat
CDD

Durée
24 mois

Rémunération envisagée
A définir selon profil

Détails de l’offre

Description entreprise
Créé en 2005 grâce à la collaboration entre l’INSERM et l’AFM-Téléthon, ISTEM est le plus grand laboratoire français dédié à la recherche et ou développement d’outils issus des cellules souches pluripotentes humaines pour l’étude de maladies monogéniques rares. ISTEM fait partie de l’Institut des Biothérapies pour les maladies rares, qui inclue 4 centres de recherche et développement directement financés par l’AFM-Téléthon.
Site internet : http://www.istem.eu

Description poste
La dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) est la forme la plus commune de dystrophies musculaires. C’est une myopathie monogénique récessive liée à l’X causée par des mutations dans le gène de la dystrophine entrainant la perte d’une protéine fonctionnelle. La plupart des patients ont des phénotypes sévères dont les premiers symptômes apparaissent vers l’âge de 2-5 ans. Ces patients (1 garçon sur 3,300 naissances de garçon) ont une perte progressive de leur force musculaire impliquant l’utilisation d’un fauteuil roulant vers l’âge de 12 ans en moyenne et entrainant une mort prématurée à cause d’un arrêt cardiaque et/ou respiratoire vers 30 ans. Le rôle principal de l’isoforme longue de la dystrophine musculaire est le maintien de l’homéostasie de la fibre musculaire adulte en participant à la stabilité de la membrane durant la contraction. Beaucoup de données convergentes ainsi que notre découverte récente de l’existence d’une forme embryonnaire de la dystrophine spécifique des stades précoces de la différenciation chez les anthropoïdes amènent à proposer de nouvelles fonctions de cette protéine durant les débuts de la différenciation vers le muscle squelettique.

Combinant l’utilisation de modèles cellulaires dérivés des cellules souches pluripotentes humaines qui imitent les phases précoces de la différenciation avec l’analyse exhaustive de l’expression génique par des approches séquençage haut-débit, notre équipe a pu montrer que les cellules DMD présentaient un phénotype spécifique et complexe dès 3 jours de différenciation. Plus précisément, nous avons identifié environ 300 gènes significativement dérégulés dans les progéniteurs du muscle squelettique DMD.

Par l’analyse des données de séquençage haut-débit, le chercheur postdoctoral élaborera de nouvelles hypothèses sur le phénotype DMD durant les phases précoces du développement qui seront testées in vitro par des approches fonctionnelles comme les expériences de perte- et gain-de-fonction. Le but est de trouver pour DMD des marqueurs précoces et/ou des nouvelles cibles thérapeutiques complémentaires à la restoration de la dystrophine. Ce projet devrait amener à repenser les fonctions de la dystrophine durant la différenciation myogénique humaine.

Description profil
Culture cellulaire, biologie du développement, analyse transcriptionnelle

Le postulant doit être :
-  Un jeune chercheur français ou étranger diplômé en France (le doctorat devra être obtenu en France ou le postulant devra avoir passé au minimum 3 ans d’études supérieures en France)
-  Qui souhaite revenir en France après un séjour à l’étranger

Niveau d’études
Bac+5

Contact

Personne à contacter
Christian Pinset

Email
cpinset@istem.fr

Téléphone
0169908539

Adresse
28 rue Henri Desbruères

Code postal
91100

Ville
Corbeil Essonnes