L’équipe de Christelle Monville, de l’Institut des cellules souches I-Stem, est lauréate du Prix 2019 de la revue "La Recherche" dans la mention santé. Il récompense ses travaux* de thérapie cellulaire pour une maladie de la rétine.

Patch cellulaire dans son milieu de culture
© K. Ben M’Barek/ I-Stem

L’équipe (Inserm/Université d’Evry/AFM-Téléthon - Campus 1 de Genopole) a mis au point une méthode innovante de greffe d’un pansement cellulaire issu de cellules souches embryonnaires. L’objectif est de traiter une rétinite pigmentaire d’origine génétique. Mais à terme, la méthode pourrait soigner aussi une forme fréquente de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

Ces recherches sont menées par l’équipe d’I-Stem en partenariat avec l’Institut de la Vision. Elle représente une étape décisive en France en médecine régénératrice, puisqu’elles devraient aboutir au lancement en 2019 du premier essai clinique de thérapie cellulaire français pour les maladies de la vision.

Le Prix La Recherche récompense chaque année les meilleurs travaux scientifiques francophones dans différentes disciplines.
Le prix 2019 sera remis le 13 février lors d’une cérémonie organisée dans le cadre de l’événement Think Education & Recherche.

* Résultats publiés dans Science Translational Medicine.
- Plus d’informations sur la publication scientifique