Les mutations génétiques sont induites par les irradiations, des substances chimiques... Des stress beaucoup plus faibles, comme un changement de température ou de conditions physiologiques comme l’alimentation, suffisent pour induire des modifications épigénétiques. Mais elles sont beaucoup plus facilement réversibles que les mutations.