Les 10 et 11 mai, l’édition 2016 du colloque « Evry Sciences et Innovation », organisé par le pôle du même nom*, traitait de « l’homme réparé » et des apports de la biologie, du numérique et des matériaux.

La journée étudiante a rassemblé près de 90 participants le 10 mai. Le lendemain, plus de 140 personnes étaient présentes à la journée dédiée aux chercheurs et entrepreneurs, qui a mis en valeur l’interdisciplinarité du territoire et la dynamique qui se construit sur Evry autour de la médecine de demain.


Sont intervenus des acteurs aussi divers que les laboratoires et entreprises de Genopole, les enseignants-chercheurs et étudiants de l’Université d’Evry, les chercheurs des écoles d’ingénieurs Telecom SudParis, Mines ParisTech et ENSIIE et les docteurs de l’hôpital sud francilien.

Les présentations ont abordé entre autres les cellules souches et leur potentiel thérapeutique, l’apport de l’imagerie fonctionnelle, la modélisation des organes pour guider les gestes chirurgicaux, les approches statistiques pour l’analyse des génomes, le 3D printing d’implants osseux...
Le rapprochement des disciplines et des initiatives ouvrent des perspectives prometteuses pour notre santé.

Photo : ouverture du colloque par, de gauche à droite, Christophe Digne, directeur de Telecom SudParis et président du Pôle Evry Sciences et Innovation, Pierre Tambourin, DG de Genopole, Patrick Curmi, président de l’Université d’Evry.

*Genopole est membre d’Evry Sciences et Innovation, aux côtés des établissements d’enseignement supérieur et de recherche du territoire, l’Université d’Evry, l’ENSIIE, Telecom SudParis, Telecom Ecole de Management et Mines ParisTech-Centre des Matériaux, du Centre Hospitalier Sud Francilien et de la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud.