La société Rheofast, spécialisée dans les diagnostics d’urgence, lance une campagne de crowdfunding sur la plate-forme Holders. Soutenez-la ! Sa technologie innovante doit permettre d’éviter les décès et les handicaps causés par un AVC.

L’équipe R&D de Rheofast : (de g.à d.) Nicolas Naigeon, Olivier Charansonney, Laurent Allain

La technologie de Rheofast

Les qualités physiques d’écoulement du sang sont essentielles à la santé générale des personnes. Le dispositif de Rheofast mesure les propriétés physiques d’écoulement du sang, notamment pour détecter une inflammation, comme l’explique Olivier Charansonney, président de la société.
« Notre dispositif de diagnostic connecté permet une mesure optique rapide, nomade, sur un tube de sang standard, de la cinétique d’agrégation érythrocytaire. Cette mesure, interprétée grâce à notre référentiel, permet en une minute de caractériser la réponse inflammatoire, notamment lors d’un AVC d’origine ischémique »

Lors d’un AVC ischémique, l’orage inflammatoire induit une modification de l’agrégation érythrocytaire (phénomène physiologique réversible au cours duquel les globules rouges se rassemblent au centre des vaisseaux pour optimiser l’écoulement du sang).

L’innovation de Rheofast permettra d’accélérer et de mieux orienter la prise en charge des patients victimes d’un AVC pour éviter décès et handicaps. Car aujourd’hui, les techniques utilisées pour mesurer l’agrégation érythrocytaires sont trop lourdes pour une utilisation clinique étendue et trop grossières pour une étude fine de la cinétique d’agrégation érythrocytaire.

Soutenez Rheofast

Rheofast a besoin de vos soutiens. Manifestez simplement votre intérêt pour la technologie en renseignant vos nom et mail sur la plate-forme. Un soutien massif lui permettra de poursuivre sa recherche de fonds destinée à accélérer le développement clinique de sa technologie.

Les dangers de l’AVC

Toutes les 4 minutes en France, une personne est frappée par un AVC (Accident Vasculaire Cérébral). Chaque année en France, les AVC font 130 000 victimes dont 60 000 décès. 75% des survivants souffrent de séquelles.
L’AVC est :
- La 1ère cause de handicap acquis de l’adulte
- La 2e cause de démence après la maladie d’Alzheimer.
- La 3e cause de mortalité après les cancers tous types confondus et les accidents coronariens.
Pour sauver des vies et réduire les séquelles, il importe d’agir vite. Chaque seconde compte. Plus vite la prise en charge thérapeutique est mise en place et meilleur sera le devenir du patient.