Genopole, en partenariat avec l’Université d’Evry Paris-Saclay, Télécom SudParis, l’École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise (ENSIIE) et le Centre hospitalier sud francilien (CHSF), a accueilli le 2 octobre 2019 le LabForSIMS pour une rencontre autour de la formation par la simulation.

Le professeur Benhamou
montre l’efficacité de la formation au geste médical par la simulation.

Le LabForSIMS est une infrastructure de la Faculté de Médecine Paris-Sud, dédiée à la formation par la simulation en médecine et santé. Le Pr Dan Benhamou, responsable du LabForSIMS, accompagné de son adjointe, le Dr Antonia Blanié et de membres de l’équipe, a exposé l’activité de formation, mais également de recherche du laboratoire autour de ces pédagogies innovantes. L’occasion pour l’équipe de visiter le laboratoire de l’Université d’Evry Ibisc (Informatique, Bio-informatique et Systèmes Complexes) et sa plateforme de réalité virtuelle et augmentée Evr@, puis de découvrir le laboratoire Artemis de Télécom SudParis, ainsi que l’ENSIIE et son cluster C-19 dédié au jeu vidéo. Le CHSF et les instituts de formation, qui collaborent déjà avec le LabForSIMS, ont présenté leurs actions et projets de pratique simulée.

Le chercheur Marius Preda
présente le département ARTEMIS (Sciences et technologies de l’image numérique) de Télécom SudParis
Michèle Granier,
présidente de la Commission médicale du CHSF, soutient les actions de formation par la simulation de l’hôpital et souhaite les renforcer.

S’immerger pour apprendre

Visite de la plate-forme Evr@
(Environnement virtuel et réalité augmentée)

Les technologies de réalité virtuelle (RV) et de réalité augmentée (RA) diffusent dans tous les secteurs de l’industrie (bâtiment, automobile, médecine, ingénierie, commerce, aéronautique...). Elles révèlent leur potentiel dans le domaine de la formation.

Les usages s’y multiplient. Simulation, tutoriels scénarisés, casques de réalité virtuelle rendent les expériences immersives et interactives. L’apprenant peut aujourd’hui s’immerger dans un poste de travail réaliste, modélisé en 3D. Des cas impossibles à tester en situation réelle peuvent être simulés : incidents, anomalies, risques, situations de crise...

Dans les métiers de la santé, la formation par la simulation est maintenant intégrée au cursus médical (notamment en chirurgie) et paramédical. Elle devient un enjeu majeur, énoncé clairement dans la stratégie Ma santé 2022.

Collaborations en vue entre Genopole, ses partenaires et le LabForSIMS

Visite du C19
et rencontre d’une start-up spécialiste de l’animation (Studio Oracle)

Suite aux échanges entre les équipes de chercheurs et médecins, des perspectives de collaborations se profilent. L’acculturation du monde médical au numérique est un enjeu autour duquel se retrouvent les participants à la journée. Réciproquement, tous conviennent de l’importance de renforcer l’immersion en milieu hospitalier des ingénieurs ou étudiants intéressés par la filière santé au cours de leur formation.

Parmi les pistes retenues : l’ouverture aux jeunes internes ou médecins de formations de l’Université ou des écoles d’ingénieurs, l’accueil d’élèves des établissements évryens dans les hôpitaux, ou encore le co-encadrement de stages.

Photo d’entête : Plate-forme Evr@ - © Genopole / Lionel Antoni

#Biocluster #Collaborer #Santé