Global Bioenergies annonce aujourd’hui le démarrage d’un projet de 3 ans visant à valider une nouvelle chaîne de valeur associant son procédé Isobutène à ceux développés par deux leaders technologiques européens, Sekab et Neste Engineering Solutions. L’objectif est de convertir les résidus forestiers de bois tendre, actuellement peu valorisés, en isobutène renouvelable de deuxième génération puis en essence et en kérosène. Un accord de subvention de 13,9 millions d’euros a été signé avec l’INEA au nom de la Commission européenne.