Dans le monde de la recherche, deux figures centrales du scientifique apparaissent : celles du chercheur et de l’ingénieur. Elles sont à la fois disjointes et complémentaires. Souvent les parcours de formation sont identiques, parfois jusqu’au doctorat, période test de la professionnalisation dans les métiers de la recherche.

Qu’est-ce qui pousse alors les individus à s’orienter vers tel ou tel secteur, telle ou telle profession ? Quelles sont leurs différences en terme d’activités, de statuts selon le secteur où elles se pratiquent ? Mais à côté de ces deux figures, une troisième émerge : celle de l’entrepreneur.

De nombreuses facilités sont aujourd’hui offertes pour passer du monde de la recherche académique à celui de l’entreprise. La figure du chercheur-entrepreneur est alors mobilisée.

Quelles en sont les conditions de possibilité (et d’impossibilité) ? Comment, à travers des trajectoires professionnelles, se réalise le « passage » entre recherche académique et industrie ? Pourquoi ce « passage » est-il considéré comme problématique ? Peut-on en ce cas parler d’irréversibilité ?

Cette Table ronde s’inscrit dans un cycle organisé par le Centre Pierre Naville (laboratoire de sociologie de l’Université d’Evry-Val-d’Essonne) et Genopole®

[+] Plus d’information sur ce cycle
[+] Les tables rondes à venir et passée...

[+] Lieu : Salle de conférences du bâtiment G8, Genopole Siège, Genopole Campus 1, 5 rue Henri Desbruères à Evry
[+] Inscriptions : valerie.lariviere@genopole.fr,
[+] Information : philippe.brunet@univ-evry.fr, catherine.meignen@genopole.fr