La plate-forme OCCIGEN – Organization of Cytometry and Cellular Imaging of Genopole – s’est enrichit début 2018 d’un microscope à feuille de lumière ou Single Plane Illumination Microscope (SPIM). Cet équipement de haute technologie a été financé par Genopole via l’appel à projets SATURNE 2017. Il est installé sur la plate-forme d’imagerie-cytométrie de Généthon, un des plateaux de la plate-forme multi-site OCCIgen.

Microscope à feuille de lumière Alpha3
Objectifs et cuve centrale où l’échantillon est déposé

Jérémie Cosette (photo ci-dessus), ingénieur de recherche à Généthon décrit : "le microscope Alpha3 de Phaseview, installé sur un statif droit Leica, dispose déjà de lasers fibrés 561 et 638 nm, deux autres lasers (488 et 742 nm) seront installés ensuite. Il est équipé d’objectifs Olympus et Zeiss 10x et 20x (photo ci-contre) et d’une caméra Hamamatsu Orca Flash 4.0 LT plein champ, rapide et sensible, qui permet la détection de la fluorescence provenant de l’échantillon, plongé dans la cuve (cf. photo) où il est illuminé par une feuille de lumière de dimension 0,4x2 mm. Cette forme d’excitation permet d’ « imager » très rapidement des échantillons biologiques épais, rendus transparents au préalable, tels que des coeurs et des cerveaux de modèles murins de myopathies hébergés au Centre d’exploration et de recherche fonctionnelle expérimentale de Genopole (CERFE)".

L’ingénieur souligne qu’"à titre d’exemple, là où 12 heures étaient nécessaires pour étudier 2000 coupes optiques d’un organe via un microscope confocal qui scanne point par point, avec la technologie SPIM scannant plan par plan, il ne faut que 20 minutes pour obtenir des informations identiques !".

Il ajoute : "Genopole a bien fait d’investir dans cette technologie de pointe peu répandue pour le moment. De nombreux projets de recherche vont en bénéficier ici à Généthon, mais pas seulement car des collaborations débutent".

- Contact pour connaître les conditions d’accès à la plate-forme