A gauche, Pierre Tambourin avec Jean-Luc Beylat

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron et Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, ont confié à Pierre Tambourin, directeur général de Genopole et Jean-Luc Beylat, président d’Alcatel-Lucent Bell Labs et du pôle de compétitivité Systematic, la mission de faciliter la création d’entreprises innovantes par des chercheurs de la fonction publique.

La loi Allègre de 1999 dont c’était l’objectif connaît des difficultés dans sa mise en œuvre.

La mission confiée vise à la simplifier.
Elle consistera également à étudier la possibilité d’accorder des primes aux chercheurs pour encourager le dépôt de brevets et la signature de contrats sur la propriété intellectuelle.