Sami Djoulah, président de Wiratech Europe, a été invité à Shanghai en mai par la société chinoise New Summit Biopharma, pour présenter ses travaux et collaborations.
Devant un public d’élus locaux et grands acteurs de la médecine en Chine, réuni pour fêter les 18 ans de la société New Summit Biopharma, Sami Djoulah s’est fait l’ambassadeur de Genopole, exposant les synergies et opportunités possibles entre le biocluster français et les institutions chinoises.

L’invitation de Wiratech Europe à cet anniversaire montre l’importance des liens noués avec New Summit Biopharma.
Sami Djoulah explique leur genèse : « J’ai fait ma thèse avec le professeur Jean Dausset prix Nobel, le professeur Jacques Hors et le professeur Dominique Charron à l’hôpital Saint-Louis, référence mondiale dans les domaines de l’immuno-hématologie et la cancérologie. Le Pr. Charron, qui a eu pour élève l’ex-ministre de la Santé en Chine, m’a présenté à la société New Summit Biopharma, pensant que notre activité les intéresserait. Nous avons monté un partenariat avec New Summit devenu notre développeur local en Chine. La société fait la coordination des collaborations de recherche possibles et recherche des financements publics et privés ».

Depuis 2017, la collaboration avec New Summit, gérant également les traductions et les questions administratives, facilite grandement l’activité et le déploiement de Wiratech Europe en Chine. De nombreux succès le prouvent.

Plusieurs études en oncologie menées avec des partenaires chinois

Une série d’études cliniques centrées sur l’oncologie sont lancées en collaboration avec plusieurs médecins et établissements hospitaliers chinois.

Grâce à la technologie " Repertoire", Wiratech analyse les ressources du système immunitaire permettant aux médecins de diagnostiquer précocement une pathologie, d’évaluer la santé du patient, et de le suivre tout en adaptant le traitement en fonction des résultats obtenus.

  • Deux études ont été lancées à Shanghai avec les professeurs Jin LI (Hôpital de l’Est - cancer colorectal) et Chunxue BAI (Hôpital Huashan / Shanghai Institute of Respiratory Diseases), Weiping JIA et Yiming LI (Dean of Shanghai University of Traditional Chinese Medicine).
  • Une 4e étude clinique portant sur 30 patients est en cours sur le cancer du poumon avec l’hôpital général de la province du Guangdong (Prof. Yilong WU, président de CSCO équivalent ASCO en Chine) et le Guangdong Lung Cancer Institute (Prof. Xuchao ZHANG).
    Les résultats prometteurs de cette étude incitent le professeur Qibin SONG (Director of Hubei Oncology Precision Medicine Center ; chairman of ESCO) à l’étendre à 900 patients dès cette année, avec un financement chinois de 100 M$.
    Sami Djoulah présente Le Génie des gènes, version anglaise, édité par Genopole