Quelques brevets existent actuellement, mais les marques épigénétiques sont tellement nombreuses qu’il est assez facile de contourner les brevets.
Il reste beaucoup de chemin à parcourir, car il n’existe aujourd’hui que 3 ou 4 kits commerciaux de diagnostic épigénétique.