Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >

Qui sont les fondateurs de Genopole ?


Genopole, premier biocluster français, est créé en 1998 par l’Etat sous l’impulsion de Bernard Barataud, alors président de l’AFM-Téléthon, entouré d’autres parents d’enfants malades et d’éminents généticiens, comme Daniel Cohen et Jean Weissenbach. L’appui d’élus locaux, en premier lieu Thierry Mandon, premier président de Genopole, est déterminant pour convaincre l’Etat qui confie les rênes du biocluster à Pierre Tambourin, directeur général de 1998 à 2017.
Inauguration de Genopole par les membres fondateurs Inauguration de Genopole par les membres fondateurs

L’idée même de Genopole naît au début des années 90, à l’AFM-Téléthon, association de parents d’enfants atteints de myopathies. Son président, Bernard Barataud, papa d’un enfant souffrant de la myopathie de Duchenne, et le généticien Daniel Cohen, qui dirige le laboratoire Généthon avec Jean Weissenbach, conçoivent le projet d’un bioparc où recherche fondamentale et recherche appliquée se fertiliseraient mutuellement. Le projet rencontre au départ des résistances : la recherche et l’entreprise sont encore deux mondes qui ne se mélangent pas. L’appui de Thierry Mandon, conseiller général de l’Essonne, puis président fondateur de Genopole de 1998 à 2014, comptera beaucoup pour convaincre l’Etat. En janvier 1998, le feu vert est donné. Pierre Tambourin, alors directeur du département Sciences de la vie au CNRS, est missionné pour piloter la réalisation du biocluster. L’inauguration de Genopole a lieu le 23 octobre 1998 en présence de Claude Allègre, ministre de l’Education nationale, de la Recherche et de la Technologie et de Dominique Strauss-Kahn, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie

Quelle est la mission de Pierre Tambourin ?

La mission de Pierre Tambourin, directeur général de Genopole de 1998 à 2017, est « de créer à l’image des pays anglo-saxons, un véritable campus de recherche associé à un biotechnoparc, avec comme axes scientifiques prioritaires, la génomique, la bioinformatique, la multidisciplinarité intégrant les mathématiques, la physico-chimie, la robotique, la post-génomique et la thérapie génique, mais aussi d’assurer le transfert des découvertes réalisées sur le campus vers l’industrie ». (J-F Prud’homme, extrait Le Génie des gènes. Ed. Cherche-Midi).

Pourquoi Genopole à Evry ?

Dans les années 1990, Evry est déjà reconnu comme un site leader de la recherche génétique en France et dans le monde. C’est là que sont installés :

  • l’AFM qui créé son premier Téléthon en 1987
  • son laboratoire Généthon, premier laboratoire de biologie à grande échelle créé en 1990 avec les dons du Téléthon. Ses chercheurs éditent les premières cartes physiques et génétiques du génome humain en 1992/93.
  • le Centre national de séquençage créé début 1997, dirigé par Jean Weissenbach
  • le Centre national de génotypage créé fin 1997, dirigé par Mark Lathrop

C’est là aussi que sont établies deux entreprises, Genset et Biofords Consultants. C’est donc dans le sillage de ces établissements de renom et cet embryon de bioparc, que Genopole est localisé et va se développer. 

Témoignage de Pierre Tambourin


« Genopole, au départ, c’était une association loi de 1901, à but non lucratif, subventionnée par l’Etat, le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil général de l’Essonne, l’AFM et le Syndicat d’Agglomération Nouvelle d’Evry. Cette association a été conçue, construite, dirigée et orientée comme une entreprise, une véritable start-up. Nous étions conscients d’agir dans un univers fortement concurrentiel, et il fallait aller très vite. »

Grâce au soutien indéfectible de l’État, des financeurs et des partenaires, au cours de ces 20 dernières années, Genopole a pu se développer, en faisant toujours preuve d’audace et d’innovation.

Le biocluster accueille aujourd’hui plus de 80 entreprises de biotechnologie, 17 laboratoires académiques de recherche et 25 plateformes technologiques mutualisées.

Découvrez tous les acteurs d’aujourd’hui de Genopole >>>

Le génie des gènes - 20 ans de génétique à Evry

Un retour sur l’histoire de la génétique et de Genopole, découvrez le livre « Le génie des gènes » aux éditions Cherche Midi de Laurianne Geffroy et Pierre Tambourin avec la collaboration de Jean-François Prud’Homme et une préface de Hervé Chneiweiss.

Avec le soutien de