Menu menu
  • Flux RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • YouTube

Connaître

Le laboratoire de Biologie Systémique et Synthétique

La biologie de synthèse

Avec la volonté de développer une recherche et un enseignement autour de la biologie systémique et de la biologie synthétique, Genopole, le CNRS et l’UEVE ont posé les bases, dès 2007, de la création d’un [Institut de biologie systémique et synthétique iSBB

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Une plate-forme technologique de biologie de (...)

La biologie de synthèse

Installée au sein de l’iSSB en 2010, la plate-forme abSYNTH met ses équipements, constitués de trois modules dédiés à l’ensemble des étapes de la biologie de synthèse

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Un master spécialisé en biologie de synthèse

La biologie de synthèse

Genopole a participé à la fondation du master mSSB (master in Systems and Synthetic Biology) de l’Université d’Evry-Val-d’Essonne (UEVE)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

La bioproduction : une orientation statégique de (...)

La bioproduction

Un mini-cluster Bioproduction se bâtit à Genopole. Quatre laboratoires de recherche, sept entreprises de biotechnologies et trois plates-formes en définissent déjà les contours.

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Faits marquants de la bioproduction à Genopole

La bioproduction

En 2019, Genopole ouvre une plate-forme de Bioproduction en fermenteurs mutualisée aux laboratoires et entreprises du biocluster. En 2017, la spin-off PyMabs du laboratoire GPPi est créée pour développer la production de protéines recombinantes par expression transitoire dans les plantes. En 2016, l’AFM-Téléthon et le fonds SPI géré par Bpifrance créent dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir la plateforme industrielle YposKesi. YposKesi produira à grande échelle des médicaments de (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

L’innovation au bénéfice de l’environnement, (...)

Les Biotechs hors santé

Biocluster leader dans le domaine de la santé, Genopole mène une politique de diversification en contribuant à renforcer la R&D dans les biotechnologies jaunes (environnementales), vertes (agro-alimentaires) et blanches (appliquées à l’industrie). Si les biotechnologies offrent un formidable potentiel d’applications dans le domaine médical, elles sont aussi sources de solutions et de développement économique dans des secteurs comme l’environnement, l’agro-alimentaire et l’industrie. Des (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires