Menu menu
  • Flux RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • YouTube

Focus

Le préfet de la Région Ile-de-France, Michel (...)

2017

Mardi 29 août, Michel Cadot, préfet de la Région Ile-de-France, s’est rendu à Genopole pour découvrir la dimension, l’organisation et les acteurs du biocluster. Accompagné de Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne et accueilli par Marianne Duranton, présidente de Genopole, conseillère régionale d’Ile-de-France, Michel Cadot a pu assister aux présentations de plusieurs chercheurs et entrepreneurs spécialisés dans le domaine de la santé mais aussi de l’environnement, de la foodtech, de l’agriculture... ceci (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Inovactis primée par le concours I-Lab (...)

2017

La toute jeune société Inovactis, récemment accompagnée par Genopole, a été primée lors du concours national I-Lab 2017 organisé chaque année par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en partenariat avec BpiFrance, pour encourager la création d’entreprises de technologies innovantes. Inovactis figure au palmarès des 62 lauréats, annoncés en juillet, sélectionnés parmi 400 candidatures reçues. Les sociétés primées remportent une subvention pouvant atteindre 450 000 €.
Immunothérapie (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Genopole partenaire du Trophée Start numérique (...)

2017

Genopole est pour la première fois cette année, partenaire dans la catégorie-santé du Trophée Start-up numérique, organisé par l’incubateur IMT Starter, rattaché à Télécom SudParis, Télécom Ecole de Management et à l’ENSIIE, trois grandes écoles d’ingénieur et de management du numérique qui rassemblent 4000 étudiants à Evry.
Avec ce Trophée, IMT Starter cherche à repérer les nouvelles pépites du numérique encore inconnues. Le concours est ouvert exclusivement aux très jeunes start-up de moins d’un an ou aux (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

1re édition de la Genopole Summer school

2017

L’école d’été Genopole 2017 a réuni du 4 au 7 juillet au Chateauform’ de Seine-Port des participants, orateurs et instructeurs venus de divers universités et centres de recherche à travers le monde autour du thème “Bioinformatics and biostatistical tools in medical genomics”. Dans le contexte de l’élan national pour le développement de la médecine génomique en France, Genopole a lancé en juillet 2017 sa première école d’été : quatre journées entièrement dédiées aux outils pour la génomique médicale (...)

#Biocluster #Génomique #Santé

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Révolution génomique avec l’Esprit Sorcier

2017

La médecine personnalisée, c’est simple avec l’Esprit sorcier !
La révolution génomique fait la Une de l’Esprit Sorcier, le site de la science et de la découverte. Un dossier spécial lui est consacré.
Fred Courant nous accompagne tout au long de ce dossier sur le chemin de la médecine génomique personnalisée, vers des traitements sur mesure.
Suivez le guide avec au programme :
Comment ça marche, l’ADN, le génome, le métagénome ?
Vers le séquençage du génome pour tous.
Qu’est-ce-que la médecine (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Formations d’excellence pour les doctorants (...)

2017

Le 31 mars 2017, cinq doctorants génopolitains lauréats d’une bourse FondaGen ont présenté les formations d’excellence auxquelles ils ont pu participer grâce à ce soutien (cf. photo).
Financées par AMGEN et FondaGen, les bourses de formation offrent à de jeunes doctorants effectuant leur thèse dans une entreprise ou un laboratoire de Genopole l’opportunité de suivre une formation de haut niveau dispensée par un organisme académique ou privé de rayonnement international. Depuis 2015, 13 doctorants (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Un label Medicen pour l’IMT

2017

L’établissement évryen de l’Institut des Métiers et des Technologies (IMT), installé sur le campus 3 de Genopole depuis 2014, bénéficie depuis février 2017 de la labellisation Medicen Paris Region pour sa formation diplômante de Technicien spécialisé en bioproduction industrielle (TSBI).
Ce parcours de formation d’un an, suivi au sein de l’établissement évryen du groupe IMT, de son plateau de mise en situation professionnelle de 400 m2 et d’industries partenaires pour la période de stage, donne lieu à une (...)

#Biomédicaments #Entreprises #Santé

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Deux décennies à construire la biologie et la (...)

2017

« Genopole sera toujours associé au nom de Pierre Tambourin, car derrière cette présence, il y a une vision ». C’est ainsi qu’Alain Beretz, directeur général de la Recherche et de l’Innovation, a introduit le colloque « Biologie et médecine du futur » lundi 27 février au Grand Palais (vidéo de l’introduction au colloque). L’événement a rendu hommage à « l’audace, la ténacité et l’enthousiasme » de celui qui a fait naître et assuré la direction pendant près de 20 ans du premier cluster français en sciences du (...)

#Biocluster #Biologie de synthèse #Génomique #Thérapie cellulaire #Thérapie génique #Santé

  • Lire la suite
  • Articles similaires

La dimension environnementale de Genopole (...)

2017

La dimension environnementale de Genopole est moins connue que sa dimension santé. Chantal Jouanno, vice-présidente de la Région Ile-de-France chargée de l’écologie et du développement durable, en a appréhendé les contours vendredi 24 février lors de sa visite, accueillie par Marianne Duranton, présidente de Genopole et conseillère régionale et Jean-Marc Grognet, directeur général de Genopole, accompagnée de Faten Hidri, vice-présidente de la Région chargée de la recherche.
La biologie de synthèse (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires

Le Crédit Agricole Ile-de-France Mécénat (...)

2017

Le Crédit Agricole Ile-de-France Mécénat a participé au fonds de dotation Fondagen de Genopole. Sa contribution en 2015 a permis le financement d’une bourse post-doctorale à Virginie Mournetas, chercheuse en biologie moléculaire et cellulaire âgée de 29 ans, sur la thématique des cellules souches au profit de l’I-Stem (Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques) d’un montant de 65K€ par an pendant deux ans. A la fin d’une école d’ingénieurs, Virginie Mournetas a (...)

  • Lire la suite
  • Articles similaires