Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Temps forts

La haute résolution arrive sur la plateforme de Biologie structurale


La plateforme de Biologie structurale enrichit son offre technologique d’un imageur HCS (High content screening) de haute résolution, l’Opera Phenix+ de PerkinElmer, acquis grâce au soutien de Genopole et de l’Université d’Évry.
La technologie d’objectif à immersion dans l’eau, dont PerkinElmer est pionnier, multiplie la résolution des images d’un facteur 2.
Visualisation et quantification par la technologie MTBench des interactions protéines-protéines, observées à l'Opera Phenix+ dans une lignée cellulaire. Visualisation et quantification par la technologie MTBench des interactions protéines-protéines, observées à l'Opera Phenix+ dans une lignée cellulaire.

La plateforme évryenne mutualisée hébergée par le laboratoire Structure et Activité des Biomolécules Normales et Pathologiques (SABNP : unité Inserm/Université d’Évry labellisée Genopole) a intégré en 2019 l’infrastructure nationale en biologie et santé FRISBI pour ses technologies et son savoir-faire reconnus en biologie structurale intégrée.
L’acquisition de l’imageur lui ouvre de nouvelles perspectives de services et de collaborations, nationales et internationales.

Des dizaines de milliers d’images de haute résolution en quelques heures

L’Opera Phenix+ peut générer en quelques heures, sur des échantillons biologiques, de grandes quantités d’images de haute résolution de structures cellulaires aussi diverses que le cytosquelette, les nucléoles, les mitochondries, les protéines membranaires, les extensions de neurones… Il est capable de détecter des défauts sur ces structures. Il permet aussi d’observer des organoïdes ou encore des signaux témoins de mécanismes cellulaires d’intérêt (rapporteurs fluorescents d’épissage, de réparation de l’ADN, de traduction…). La technologie fournit, à partir des images, des données quantitatives exploitables pour réaliser du criblage à haut débit de composés pharmacologiques. Par exemple, l’appareil est capable de produire près de 80 000 images en 2 heures pour 150 molécules pharmacologiques.

L’HCS donne de l’élan à la technologie MicroTubule bench

L’imageur HCS donne également les moyens de tirer parti du haut potentiel d’une technologie développée par le laboratoire SABNP et brevetée par Inserm Transfert, le MicroTubule bench (MTbench). Le HCS produit en effet 63 000 images en seulement 5h. Il multiplie le nombre d’images prises par essai et donc la fiabilité des essais.

MTBench est une méthode novatrice pour étudier un phénomène clé du fonctionnement du vivant : les interactions protéine-protéine et les interactions protéine-ARN. La méthode les détecte et les quantifie dans les cellules vivantes en utilisant une structure naturelle de la cellule, le réseau de microtubules. Cette méthode promet de nombreuses applications, en particulier pour tester l’action ou découvrir de nouveaux médicaments et pour mieux connaître les dérèglements associés aux maladies. Elle peut par exemple explorer dans des cellules vivantes l’impact de mutations responsables de maladies, aider à en comprendre le mécanisme, puis à rechercher des molécules thérapeutiques capables de corriger l’effet de ces mutations.

CitationDavid Pastré, directeur du laboratoire SABNP : « Grâce au soutien de Genopole et de l’Université d’Evry, mon laboratoire a pu acquérir un imageur combinant haut-débit et haute résolution. Ce dispositif était indispensable au développement de notre nouvelle technologie brevetée qui permet de mesurer des interactions biomoléculaires, notamment ARN/protéine, dans les cellules vivantes. Cet équipement est mutualisé et est aussi accessible à l’ensemble de la communauté scientifique publique et privée. »

Illustration du principe de la technologie Microtubule bench.
Les microtubules (cylindres bleus) sont utilisés comme une plateforme de capture et d’observation des phénomènes d’interactions. La protéine « appât » (orange) est fusionnée à une sonde fluorescente (rouge) et à un domaine de liaison au microtubule (violet). La protéine « proie » (gris) est fusionnée avec une sonde fluorescente (vert). L’interaction entre la protéine appât et la protéine proie est visible et quantifiable par la fluorescence émise le long des microtubules.

Illustration du principe de la technologie Microtubule bench
Représentation d’une interaction entre la protéine appât et la protéine proie à la surface des microtubules, sur laquelle repose la technologie.

Imageur HCS et technologie MTbench : un duo qui accroît l’attractivité de la plateforme de Biologie structurale

L’HCS « démocratise » la technologie MTbench inventée par le laboratoire SABNP en l’ouvrant vers une utilisation à grande échelle, voire industrielle. La technologie fait partie de l’offre de la plateforme de Biologie structurale pour des collaborations académiques avec d’autres laboratoires de recherche.

D’un point de vue industriel, elle est proposée par la société génopolitaine Synsight. Avec l’arrivée de l’HCS et son potentiel propre et associé à MTbench, la société Synsight devient un utilisateur important de la plateforme de Biologie structurale.

Illustration : Visualisation et quantification par la technologie MTBench des interactions protéines-protéines, observées à l’Opera Phenix+ dans une lignée cellulaire.

Visualisation et quantification par la technologie MTBench des interactions protéines-protéines, observées à l'Opera Phenix+ dans une lignée cellulaire.
La figure illustre un cas de forte interaction entre deux protéines, révélé par la fluorescence qui se concentre le long du réseau de microtubules.

SYNSIGHT est spécialisée dans la découverte et le design de nouvelles molécules thérapeutiques pour l’industrie pharmaceutique. Son activité repose sur une plateforme propriétaire et intégrée, combinant l’intelligence artificielle (AI) et l’imagerie cellulaire à haut contenu (High-Content Screening, HCS). Elle propose deux stratégies de criblage complémentaires : l’approche phénotypique qui évalue globalement l’effet thérapeutique et l’approche basée sur la cible thérapeutique qui précise le mode d’action.

La première approche utilise l’analyse d’images fondée sur les algorithmes d’apprentissage profond (Deep Learning). Elle sera possible grâce à la quantité gigantesque d’images en haute résolution produites par l’Opera Phenix+ (> 50 000 images par jour). La seconde approche de SYNSIGHT s’appuie sur la cible biologique, dont on cherche à moduler l’action par un criblage à haut débit grâce à la technologie Microtubule Bench, dont la société a l’exclusivité commerciale. Ces approches peuvent être intégrées aux processus du client, en identification (molécules actives identifiées par criblage dites « hits ») ou optimisation (sélection des molécules au meilleur potentiel appelées « leads ») de candidats médicaments.

CitationCyril Bauvais, directeur général de Synsight : « Le test cellulaire propriétaire Microtubule bench, pour lequel SYNSIGHT dispose de la licence exclusive et mondiale, accompagnés de tests hors cellules biophysiques nous permet d’avoir une connaissance multiparamétrique de l’effet des molécules (en cellule et hors cellule) et d’entraîner les modèles d’intelligence artificielle pour la sélection et le design de molécules efficaces. Toute la force d’une IA est, d’après nous, basée sur la qualité et la robustesse des données qui servent à son apprentissage. Bénéficier d’un accès à un tel équipement nous permet tout simplement de commencer à déployer notre offre. »
Synsight a ainsi pu confirmer l’interaction P53-MDM2, un couple bien connu en oncologie, et mis en place toutes les conditions de criblage nécessaires à l’identification de hits et l’optimisation multiparamétrique de leads pour ce système.

Un article scientifique sera soumis sous peu, en collaboration avec le laboratoire SABNP et l’Institut de chimie des substances naturelles (ICSN). Une interaction entre deux protéines de liaison à l’ARN YB-1 et Lin28, en lien avec le cancer a également été mise en évidence – dans un article publié dans Nature Communication.

L’imageur HCS Opera Phenix+ apporte à la plateforme mutualisée de Biologie structurale un équipement de très haute technologie. Associé à la méthode MicroTubule bench, inédite et unique au monde, et à l’expertise de l’équipe, il ouvre notamment à des études d’interactions protéine-protéine et protéine-ARN d’intérêt majeur en santé humaine, qui pâtissaient jusque-là d’un déficit de technologies.

Une plateforme unique en Europe


L’imageur HCS Opera Phenix+ apporte à la plateforme mutualisée de Biologie structurale un équipement de très haute technologie. Associé à la méthode MicroTubule bench, inédite et unique au monde, et à l’expertise de l’équipe, il ouvre notamment à des études d’interactions protéine-protéine et protéine-ARN d’intérêt majeur en santé humaine, qui pâtissaient jusque-là d’un déficit de technologies.

Pour aller plus loin

Vous êtes intéressé par la technologie : Participez au webinaire dédié au sujet

Rendez-vous lundi 29 mars 2021 à 15h30.
Webinaire « Imagerie quantitative in vitro automatisée »
Présentation par PerkinElmer de la technologie de l’Opera Phenix+.
Quel type de données sont générées ? Pour quels modèles in vitro ?
>> S’inscrire
Ce séminaire sera une introduction aux prochains workshops organisés autour de l’appareil.

Accès à la plateforme de Biologie structurale

Pour plus d’informations sur cette plateforme, ses équipements et les conditions d’accès, rendez-vous sur la page dédiée de notre annuaire.
La plateforme vous donne également accès à un spectromètre RMN 600 MHz et de 2 microscopes à force atomique (AFM).

  • Les plateformes mutualisées de Genopole

    Genopole met à la disposition des laboratoires et entreprises du biocluster des plateformes technologiques mutualisées.
    L’objectif est de leur apporter des solutions concrètes dans 8 champs de recherche et d’innovation en sciences du vivant : biologie cellulaire et imagerie, biologie moléculaire, biologie structurale, bioproduction, ressources biologiques, exploration fonctionnelle, bio-informatique, robotisation et automatisation.

Article posté le 19 mars 2021

Partager
Temps forts

Les dernières actualités


Show-me - formation par simulation - IBISC

Show-me : un concept novateur de formation en chirurgie

L’ANR a retenu le projet Show-me de formation chirurgicale par RV. Porté par Ibisc, il témoigne de l’essor des technologies numériques à Genopole.

Découvrir
PEPTherapy - Cellules cancéreuses avec leurs cibles en rouge - PEP-010

Oncologie – Pep-Therapy entre en phase clinique

Pep-Therapy, société labellisée Genopole, et l'Institut Curie, obtiennent le feu vert de l’ANSM pour démarrer le premier essai clinique de leur candidat médicament PEP-010 contre les tumeurs solides avancées.

Découvrir
Séquençage Haut Débit

Livre – La révolution biotechnologique et la médecine de demain

Genopole signe le chapitre sur la thérapie génique du livre «La révolution biotechnologique et la médecine de demain » paru le 18 mars aux éditions Doin.

Découvrir
Actualité antibiorésistance

Diagnostiquer l’antibiorésistance avec une application mobile

Deux laboratoires de Genopole (LaMME, Génomique métabolique), MSF et l’AP-HP ont conçu une application mobile qui diagnostique l’antibiorésistance

Découvrir
Covid illustration CP

POSCOVD : Un projet de diagnostic massif de la Covid-19

Le projet POSCOVD de l’équipe génopolitaine SysFate développe le diagnostic massif de la Covid-19 par séquençage simultané de milliers d’échantillons.

Découvrir
MSCA COFUND 2020 - ApogeeBio Lauréat

COFUND-MSCA2020 : L’Europe retient le projet ApogeeBio

L’Europe retient le projet ApogeeBio, soumis par Genopole et ses partenaires dans l’objectif d’attirer les meilleurs jeunes chercheurs sur le campus évryen à travers le financement d’allocations de recherche, dans le cadre du programme COFUND-Marie-Sklodovska-Curie (MSCA-Cofund-2020)

Découvrir
Genhotel - fibroblastes, cancer & Polyarthrite

Cancer, Polyarthrite : rôle de la reprogrammation cellulaire?

Le laboratoire GenHotel (Université d’Evry, Genopole) révèle le rôle commun de la reprogrammation cellulaire dans la polyarthrite rhumatoïde et le cancer.

Découvrir
Voeux du campus evryéen Recherche & enseignement supérieur 2021

Les vœux du campus 2021

27 janvier 2021 La cérémonie des vœux du campus évryen s’est tenue depuis l’amphithéâtre de l’université d’Evry. Les dirigeants de Genopole, l’université d’Evry Paris Saclay, et des grandes écoles Télécom SudParis, Ensiie, IMT- BS, ont adressé leurs vœux en présence de représentants des collectivités et de l’Etat.

Découvrir
Plateforme de séquençage Genopole

Réseau national de surveillance du Covid ?

14 janvier – 12 scientifiques signent une tribune dans Le Figaro pointant l’urgence d’un réseau national de surveillance des variants du coronavirus par séquençage.

Découvrir
Généthon essai clinique myopathie de Duchenne

Feu vert à un essai clinique pour la myopathie de Duchenne

Le 30 novembre 2020, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a autorisé Généthon à démarrer en France un essai clinique pour la myopathie de Duchenne.

Découvrir
Shaker #8 - Appel à candidature

Lancement de l’appel à candidatures Shaker#8

Shaker est un dispositif unique en France, un tremplin à double détente pour l’accélération de projets biotech innovants : sur le plan scientifique + sur le plan entrepreneurial.

Découvrir
actu CNRGH - Les dangers du tabac avant la grossesse

Le tabac : dangereux même avant la grossesse ?

Des chercheurs du CNRGH, de l’université de Grenoble, l’Inserm et du CNRS, démontrent pour la première fois que la consommation de tabac peut avoir des conséquences sur le placenta même lorsqu’elle est stoppée avant la grossesse.

Découvrir
Collecte de données diabète - DiatabaseM4P CERITD

CERITD – DIATABASE au service des patients diabétiques

Un pas est franchi dans la mise en place de la première base de données sur le diabète en France, DIATABASE.

Découvrir

LGRK – L’irradiation à faible dose : délétère pour l’épiderme en régénération

Le laboratoire génopolitain LGRK (CEA/Inserm) a révélé que de faibles doses d’irradiation suffisent à altérer un épiderme humain lorsqu’il est en régénération.

Découvrir
Histamine - schéma moléculaire

SABNP – Vue inédite sur un récepteur cellulaire d’intérêt thérapeutique

Par une approche de simulation moléculaire, une équipe du laboratoire SABNP a révélé le comportement statique et dynamique du récepteur de l’histamine H3 présent dans les membranes de nos cellules.

Découvrir
AB Science L. Gros

Sclérose en plaques et Covid-19 – AB Science

La biotech française, dirigée par Alain Moussy et dont le président du comité scientifique est Olivier Hermine, membre de l’Académie des Sciences, annonce depuis cet été une série de résultats positifs pour l’efficacité de son produit, le Masitinib, à l’endroit de plusieurs pathologies : la sclérose en plaques, l’asthme sévère non contrôlé par les cortico-stéroïdes oraux, la Covid-19, la sclérose latérale amyotrophique…

Découvrir
Intégrateur Magenta

Un nouveau label pour le développement des biomédicaments en France

Le projet Magenta porté par l’ART-TG (thérapie génomique) et le laboratoire CiTHERA (thérapie cellulaire), installés à Genopole, a été labellisé "intégrateur industriel" pour l’investissement dans le cadre du grand défi "Biomédicaments". L’objectif de ce grand défi est d’améliorer les rendements et de maîtriser les coûts de production de biothérapies innovantes

Découvrir
Université Paris Saclay 14e position du classement de Shanghai

Au top 15 du classement de Shanghai

L’Université Paris-Saclay, dont l’Université d’Evry est membre associée, accède à la 14e position du classement de Shanghai. C’est la première fois qu’un établissement d’enseignement supérieur français entre au top 15 !

Découvrir
Trophée startup numérique 2020

Coup de boost à l’innovation Healthtech

Genopole parraine le Trophée startup numérique organisé par l’incubateur IMT Starter des grandes écoles d’ingénieur et de management numérique d’Evry-Courcouronnes, Télécom SudParis, Ensiie et IMT Business School. Le lauréat de la catégorie HealthTech intégrera le programme Booster de Genopole pour accélérer sa croissance, entouré d’experts de la création d’entreprise.

Découvrir

Evaldépol innove avec un logiciel pour la dépollution industrielle

Evaldépol a conçu un logiciel innovant pour la dépollution des sites industriels : une solution pour faciliter les opérations de défrichage soutenues par le plan de relance du gouvernement récemment annoncé.

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de