Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Temps forts

Vers l’industrialisation en thérapie génique


La Région Île-de-France est en pointe dans le domaine des biothérapies innovantes et des biotechnologies. C’est ce que démontre une note que vient de publier l’Institut Paris Region, à laquelle a contribué Genopole.
Laboratoire métier - jeune femme devant une paillasse Laboratoire métier - jeune femme devant une paillasse

Société de biotechnologie labellisée Genopole et installée au laboratoire Lambe à l’Université d’Evry, Polytheragene développe un polymère procurant une meilleure production de particules virales thérapeutiques que les standards du marché. Le produit sera exploité par Généthon et Yposkesi pour améliorer la bioproduction de vecteurs de thérapie génique.

Le polymère de Polytheragene PTG1+ présente de nombreux avantages par rapport aux transfectants classiquement utilisés, en apportant un gain massif de productivité pour la production à grande échelle de vecteurs de thérapie génique lentiviraux ou basés sur les AAV (virus adéno associés).


Ces résultats obtenus dans le cadre d’une collaboration entre Généthon et Polytheragene ont conduit Généthon, laboratoire de l’AFM-Téléthon, à signer un contrat avec Polytheragene pour l’utilisation de son polymère, PTG1+, dans la fabrication de ses produits de thérapie génique pour des maladies rares.

Les lots de grade pharmaceutique à grande échelle sont produits par Yposkesi, plate-forme industrielle créée par l’AFM-Téléthon et Bpifrance à Genopole. Les gains de productivité générés par le polymère de Polytheragene participent à réduire les coûts de production, et contribuent à des prix plus raisonnés de ces médicaments innovants, objectif que s’est fixé l’AFM-Téléthon.

Hervé Cheradame, président fondateur de Polytheragene : « Ces résultats illustrent la synergie qui existe entre les acteurs de Genopole, qu’ils soient association Loi 1901, laboratoires publics ou sociétés de droit privé. Ce n’est qu’un début… ».

Polytheragene conserve la propriété du polymère et en demeure l’unique développeur. Le brevet exploité résulte de recherches menées par des scientifiques du CNRS et de l’Université d’Orléans (Pr. C. Pichon et Dr. P. Midoux) et des chercheurs du laboratoire Lambe de l’université d’Evry (Pr. Hervé Cheradame et Pr. P. Guegan).

Frédéric Revah, directeur général de Généthon : « Les enjeux technologiques liés à la bioproduction sont majeurs pour l’accès des patients aux médicaments innovants et l’indépendance nationale de notre pays dans le domaine. Nous multiplions les efforts pour augmenter de façon significative les rendements de bioproduction et le produit de Polytheragene vient élargir notre arsenal technologique pour atteindre notre objectif  ».

Alain Lamproye, directeur général d’Yposkesi : « L’innovation est clé dans le domaine des bioprocédés des produits de thérapie génique afin d’en relever les défis immenses rencontrés. La mise au point d’une plateforme de production en suspension est spécialement importante dans ce contexte, cette technologie permettant une montée en échelle des procédés et répondant aux besoins commerciaux. Le produit Polytheragene est une des composantes essentielles de cette plateforme, et je suis heureux de la coopération entre nos 3 entités dans le développement de cette molécule ».

L’enjeu : l’industrialisation de la thérapie génique

Le nombre d’essais cliniques en thérapie génique ne cesse d’augmenter notamment pour des pathologies rares du système immunitaire, du sang, de la vision ou du muscle, ainsi que pour les cancers. Il s’élargit aux maladies communes relevant de la dermatologie, de l’ophtalmologie, de maladies neurodégénératives…

Bioréacteurs produisant des vecteurs de thérapie génique

Le marché mondial de la thérapie génique, aujourd’hui estimé à 10 milliards de dollars, pourrait doubler d’ici 2023. La France, pionnière dans le domaine, doit défendre sa place dans la course mondiale et son autonomie pour l’accès à ces médicaments de haute technologie, pour ne pas totalement dépendre des géants pharmaceutiques américains ou suisses.

Ainsi Yposkesi est le principal acteur français pour la production pharmaceutique de vecteurs de thérapie génique.

Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe de Genopole : « La collaboration de Polytheragene et Généthon est l’exemple même de ce que peut et doit être le développement de l’industrialisation de la thérapie génique, domaine qui est stratégique et majeur pour Genopole. La présence de forces vives en thérapie génique et cellulaire sur Genopole positionne aujourd’hui le biocluster comme un acteur national essentiel à la structuration de la filière des thérapies innovantes ».

© Yposkesi

Contact

Polytheragene

Pr Hervé Cheradame
herve.cheradame@univ-evry.fr

Article posté le 26 mars 2020

Partager
Temps forts

Les dernières actualités


Collecte de données diabète - DiatabaseM4P CERITD

CERITD – DIATABASE au service des patients diabétiques

Les premiers résultats d’un essai clinique de thérapie génique pour un déficit immunitaire sévère se révèlent très concluants.

Découvrir

LGRK – L’irradiation à faible dose : délétère pour l’épiderme en régénération

Le laboratoire génopolitain LGRK (CEA/Inserm) a révélé que de faibles doses d’irradiation suffisent à altérer un épiderme humain lorsqu’il est en régénération.

Découvrir
Histamine - schéma moléculaire

SABNP – Vue inédite sur un récepteur cellulaire d’intérêt thérapeutique

Les premiers résultats d’un essai clinique de thérapie génique pour un déficit immunitaire sévère se révèlent très concluants.

Découvrir
AB Science L. Gros

Sclérose en plaques et Covid-19 – AB Science

La biotech française, dirigée par Alain Moussy et dont le président du comité scientifique est Olivier Hermine, membre de l’Académie des Sciences, annonce depuis cet été une série de résultats positifs pour l’efficacité de son produit, le Masitinib, à l’endroit de plusieurs pathologies : la sclérose en plaques, l’asthme sévère non contrôlé par les cortico-stéroïdes oraux, la Covid-19, la sclérose latérale amyotrophique…

Découvrir
Intégrateur Magenta

Un nouveau label pour le développement des biomédicaments en France

Le projet Magenta porté par l’ART-TG (thérapie génomique) et le laboratoire CiTHERA (thérapie cellulaire), installés à Genopole, a été labellisé "intégrateur industriel" par le secrétariat général pour l’investissement dans le cadre du grand défi "Biomédicaments". L’objectif de ce grand défi est d’améliorer les rendements et de maîtriser les coûts de production de biothérapies innovantes

Découvrir
Université Paris Saclay 14e position du classement de Shanghai

Au top 15 du classement de Shanghai

L’Université Paris-Saclay, dont l’Université d’Evry est membre associée, accède à la 14e position du classement de Shanghai. C’est la première fois qu’un établissement d’enseignement supérieur français entre au top 15 !

Découvrir
Trophée startup numérique 2020

Coup de boost à l’innovation Healthtech

Genopole parraine le Trophée startup numérique organisé par l’incubateur IMT Starter des grandes écoles d’ingénieur et de management numérique d’Evry-Courcouronnes, Télécom SudParis, Ensiie et IMT Business School. Le lauréat de la catégorie HealthTech intégrera le programme Booster de Genopole pour accélérer sa croissance, entouré d’experts de la création d’entreprise.

Découvrir

Evaldépol innove avec un logiciel pour la dépollution industrielle

Evaldépol a conçu un logiciel innovant pour la dépollution des sites industriels : une solution pour faciliter les opérations de défrichage soutenues par le plan de relance du gouvernement récemment annoncé.

Découvrir
Placton - Tara Océans

La bioinformatique au service de Tara Oceans

Une équipe du laboratoire de Génomique métabolique (Genoscope – CEA/CNRS/Université d’Evry) a mis au point une méthode bio-informatique d’analyse génomique environnementale capable de repérer les espèces et associations d’espèces.

Découvrir
Globules rouges - Avancées scientifiques

Soigner les maladies sanguines et métaboliques – Integrare

L’équipe de l’unité Integrare dirigée par le Dr Amendola décrit dans la revue Nature Communications une stratégie innovante d’édition génomique visant à modifier les cellules souches hématopoïétiques, cellules à l’origine de toutes les cellules sanguines.

Découvrir
Istem - tests Covid

Tests Covid-19 : I-Stem dans les starting blocks

Cette première phase de tests, menée en parallèle avec l’hôpital pour valider une dernière fois la procédure, marque le démarrage du 1er centre de soutien aux laboratoires hospitaliers opérationnel en Ile-de-France.

Découvrir
Laboratoire métier - jeune femme devant une paillasse

Des tests indispensables à l’activité anti-COVID

Texcell, établissement pharmaceutique spécialiste de la sécurité virale, réalise depuis plus de 30 ans des prestations de sécurisation de médicaments biologiques.

Découvrir
Tests de surface Covid-19

Nouveau service anti-Covid

Les sociétés Wiratech, Anova-Plus et C4 diagnostics ont associé leurs expertises pour lancer une activité de services en analyse environnementale dans le cadre de la luttre contre le virus SARS-CoV-2.

Découvrir
Les actions anti-Covid du campus Genopole

Les actions Covid sur le territoire du biocluster

Genopole et tous les acteurs du territoire s'impliquent dans la lutte contre la Covid-19. Petit récapitulatif de ces actions.

Découvrir
Traiter plus de maladies par thérapie génique

Traiter plus de maladies par thérapie génique

Une équipe de Généthon parvient à inhiber la réponse immunitaire liée aux vecteurs viraux AAV et ouvre ainsi la possibilité de traiter plus de malades par thérapie génique.

Découvrir
Cellules bleues fond parme

Simuler les mécanismes biologiques

Le laboratoire génopolitain GenHotel (Université d’Evry), spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde et des maladies complexes, et l’Inria (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) ont développé le logiciel CaSQ pour la modélisation dynamique des systèmes biologiques.

Découvrir
COVID-19 Disease Map

Covid une carte interactive unique

L’objectif est de réunir dans un seul référentiel l’ensemble des connaissances scientifiques sur les interactions entre le coronavirus SARS-CoV-2 et le corps humain, et d’aider ainsi à l’identification de pistes thérapeutiques.

Découvrir
Covid illustration CP

COVID-19 et risque cardiaque des traitements

Le CHSF et le laboratoire IBISC ont mis au point un outil automatique qui calcule un score de risque cardiaque, que le praticien peut exploiter pour sa prescription médicale contre le COVID-19.

Découvrir
Webinaires organisés par Genopole

Sur le pont pour soutenir les entreprises

Mobilisé pour répondre aux besoins des entreprises innovantes en biotechnologie, Genopole Entreprises adapte sa mission d’accompagnement en cette période de forte turbulence

Découvrir
Laboratoire métier - jeune femme devant une paillasse

Jeunes, préparez l’avenir même en confinement – Onisep

LES METIERS DE LA BIOLOGIE Collégiens et lycéens intéressés par les sciences, Genopole et l’Onisep souhaitent vous aider pour préparer au mieux votre avenir malgré le confinement !

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de