Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Success stories

Anne Galy – de l’Atige à l’ART-TG


Anne Galy, directrice du laboratoire Integrare et de l’accélérateur de recherche technologique en thérapie génomique

L’immunologie la passionne depuis toujours. Ce système immunitaire si complexe et si fin, dont les cellules s’organisent en sociétés à la manière des communautés humaines !

Après un doctorat en pharmacie et en immunologie, Anne Galy fait carrière aux Etats-Unis, tout d’abord dans la Biotech DNAX, puis comme professeur permanent en immunothérapie des cancers au Karmanos Cancer institute – Wayne State University.

Pourtant, Anne Galy souhaite absolument revenir en France, animée par un projet : développer la thérapie génique avec des vecteurs lentiviraux. La bourse Atige de Genopole, dont elle est en 2001 l’une des premières bénéficiaires, lui donne cette opportunité et sera un levier de l’essor de la thérapie génique sur Evry.

Anne Galy lance alors ses recherches à Généthon, puis crée en 2009 l’UMR Integrare, spécialisée dans la mise au point de nouvelles approches de thérapie génique pour les maladies rares.

Son travail aboutit aux premiers succès de Généthon en thérapie génique pour un déficit immunitaire, le syndrome de Wiskott-Aldrich. Aujourd’hui, Anne Galy dirige le laboratoire Integrare, devenu leader en recherche translationnelle sur la thérapie génique pour les maladies rares et regroupant depuis 2015 tous les chercheurs de Généthon.

Elle pilote également l’Accélérateur de recherche technologique en thérapie génomique (ART-TG) de l’Inserm, créé en 2018 et installé dans Cytopolis, le centre construit par Genopole pour faciliter le passage des nouvelles thérapies à l’application médicale : un pas bien engagé vers le développement clinique et industriel de la thérapie génique, au bénéfice des malades !

 

Avec le soutien de