Appel à candidatures - clôture le 15 avril 2019

Les allocations post-doctorales proposées par Genopole visent à favoriser le retour des jeunes chercheurs post-doctorants formés en France qui, à l’issue de leur stage post-doctoral à l’étranger, souhaitent revenir en France.

Vous voulez participer à l’appel à projet 2019, cliquez ici pour connaître les conditions et accéder aux dossiers de candidatures

Sélectionnés sur des critères d’excellence, ces jeunes chercheurs bénéficient pendant deux ans d’une allocation pour entreprendre un projet de recherche au sein d’un laboratoire ou d’une entreprise de Genopole.

Depuis sa création en 2000, ce dispositif a bénéficié à plus de 70 jeunes chercheurs. Tous ont trouvé un emploi en fin d’allocation.

En 2016, deux allocations ont été allouées. La première a permis le recrutement au sein du LAMBE d’un jeune chercheur français de retour du Canada, pour sa recherche sur l’étude biophysique des mécanismes qui régulent la morphologie et la fonction des membranes cellulaires, et leur rôle dans le cancer.
Les travaux de recherche menés par le second bénéficiaire ont permis de développer un procédé innovant d’extraction d’un pigment issu de microalgues, compatible avec un usage agro-alimentaire ou le diagnostic médical par fluorescence. Il a été recruté par l’entreprise Algobiotech.
- Lire l’article présentant ses recherches

En 2017, six nouvelles allocations ont été attribuées pour des recherches dans les laboratoires I-Stem, SABNP, LEFG et dans les entreprises Enalees et InnovaFeed.

Cette année, Genopole lance un nouvel appel à candidature pour attribuer une allocation de recherche à de jeunes chercheurs afin d’accompagner un projet de recherche au sein du biocluster Genopole.
Cette allocation est strictement destinée :

  • à de jeunes chercheurs français ou étrangers, formés en France
  • qui souhaitent revenir en France à l’issue d’un séjour à l’étranger.

Le montant total de l’allocation financée par Genopole est de 130k€ sur 2 ans.

#Biocluster