Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Temps forts

Global Bioenergies propose une nouvelle molécule biosourcée pour verdir l’industrie


Global Bioenergies annonce la production d’une nouvelle molécule d’intérêt industriel.
C’est la première fois que l’acide prénique est produit à partir de ressources renouvelables. Le procédé de production a été développé en laboratoire et porté jusqu’à la pleine taille industrielle en 2021.
Plusieurs industriels de la chimie se montrent déjà intéressés.
Communiqué de presse >

Interview de Marc Delcourt, PDG de Global Bioenergies

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle molécule, l’acide prénique ?

Marc Delcourt : « Nous produisons de l’isobutène, molécule habituellement issue du pétrole, à partir de ressources végétales pour le marché des cosmétiques, des biocarburants, de la chimie fine… Or, un intermédiaire à 5 carbones de la voie de synthèse de l’isobutène, l’acide prénique, présente également un intérêt pour l’industrie. On produit déjà la molécule à l’échelle de la tonne, on sait la purifier… on fait savoir ce nouveau potentiel aux industriels pour mesurer leur engouement. Certains grands groupes de la chimie des C5, qui englobe l’ensemble des molécules construites à partir de briques chimiques à 5 carbones, nous ont fait part de leur intérêt. Nous prévoyons une campagne d’échantillonnage au printemps ».

L’acide prénique vous ouvre de nouveaux marchés ?

Marc Delcourt : « Exactement. C’est une opportunité de diversification de notre portefeuille de produits. On ne sait pas encore dans quels domaines. Peut-être les arômes, les parfums, peut-être les colles, les peintures… L’acide prénique peut être dérivé en une multitude de composés aujourd’hui issus du pétrole ».

Quel sera le modèle économique ?

Marc Delcourt : « L’idée, c’est de vendre la molécule biosourcée aux industriels. Pour l’isobutène, que nous allons produire dans une nouvelle unité en construction à Pomacle (Marne), notre premier modèle est de le convertir en isododécane, et de vendre ce dérivé aux industriels de la cosmétique et des carburants. Mais nous n’excluons pas de le vendre tel quel, sous forme de gaz, à des producteurs, de caoutchoucs par exemple … ».

Pouvez-vous expliquer le procédé biosourcé que vous utilisez ?

Marc Delcourt : « Des bactéries, génétiquement modifiées, produisent la molécule attendue, en l’occurrence l’acide prénique, par fermentation dans un milieu de culture contenant du sucre de betterave, du glucose de blé, de maïs. Demain, il y aura les sucres de 2e génération, à partir de ressources ligno-cellulosiques, la paille, les copeaux de bois… On collabore avec des acteurs du domaine qui obtiennent des mises à l’échelle, mais cela prend du temps et des capitaux ».

L’intérêt des industriels augmente-il avec le renchérissement du pétrole ?

Marc Delcourt : « On est encore loin du point d’équilibre entre le renouvelable et le pétrolier. Même à 100$ le baril, le pétrole est très peu cher. L’objectif est donc de viser des marchés où il y a un premium de prix, c’est-à-dire un avantage compétitif à proposer des produits d’origine renouvelable, la cosmétique, les arômes, les parfums… marchés dans lesquels les consommateurs sont en forte attente de naturalité »

Quel intérêt écologique présente votre solution ?

Marc Delcourt : « D’une façon générale, les molécules biosourcées produisent moins de CO2 que leur équivalent pétrolier. Le pétrole, c’est un voyage à sens unique du sous-sol vers l’atmosphère. On raffine le pétrole, on l’utilise comme carburant, on en fait des plastiques… à la fin, il sera brûlé soit dans les moteurs soit dans les déchetteries. Une tonne de pétrole aboutit à 3,5 tonnes de CO2 rejeté dans l’atmosphère. Dans le cadre de la biologie industrielle, c’est un cycle : les plantes captent le CO2 atmosphérique, le transforment en sucre qu’on utilise pour faire le produit voulu, lequel sera brûlé à terme et génèrera du CO2 dans l’atmosphère qui sera capté par la génération suivante de plantes… ce n’est pas parfait parce qu’il faut des engrais et des tracteurs : L’économie n’est pas de 100% mais en règle générale de 50 à 80% d’économies. Le chiffre qui tient la corde, c’est 3 fois moins de CO2 émis par rapport aux équivalents pétroliers ».

Article posté le 28 février 2022

Partager
Temps forts

Les dernières actualités


Appel à idées Genopole / CHSF

Appel à idées innovantes : lancement de la 5e édition

Genopole lance l’Appel à idées innovantes #5, destiné aux personnels hospitaliers. 25 idées d’innovations ont déjà été initiées grâce à ce dispositif !

Découvrir
Equipe Sysfate de l'UMR 8030 - projet T-Fitness

T-FITNESS : Vers une solution pour traiter les tumeurs solides ?

L’équipe génopolitaine SysFate, dirigée par Marco Mendoza, participe au projet international T-FITNESS, lancé le 1er septembre 2022. Le projet a été sélectionné par le Conseil européen de l'innovation pour relever l'un des principaux obstacles à la réussite des thérapies par cellules T contre les tumeurs solides, l'« épuisement » de ces cellules.

Découvrir
Ynsect & Genoscope : Vers la sélection génomique des insectes d’élevage

Vers la sélection génomique des insectes d’élevage

La France est historiquement une terre d’élevage. Filières bovine, laitière, ovine, porcine, avicole sont représentées sur l’hexagone. Avec le projet de sélection génomique du scarabée Tenebrio molitor, lancé par la société génopolitaine Ÿnsect en associant le centre de séquençage Genoscope, la France devient pionnière dans la filière entomocole : l’élevage d’insectes.

Découvrir
Conférence ScanBalt - Vers une infrastructure européenne partagée des données de santé

Conférence : Vers un espace européen des données de santé

A l’occasion de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, le département Prospection et Partenariats de Genopole a organisé le mercredi 8 juin 2022, en collaboration avec le cluster des régions de la mer Baltique Scanbalt, une conférence au format hybride : "Vers une infrastructure européenne partagée des données de santé, interopérabilité et valorisation".

Découvrir
Anova Plus - entreprise génopolitaine

Anova-Plus diagnostique les « ennemis » des plantes

Anova-Plus développe et commercialise des tests ADN pour diagnostiquer les parasites des vignes, de pommes de terre, blés, oliviers, maïs … Directement utilisables dans les champs, les tests donnent un résultat en moins d’une heure en identifiant génétiquement les variants des « ennemis des plantes » et leur résistance aux pesticides, Anova-Plus évite les traitements inefficients à grande échelle, contribuant ainsi à la transition agroécologique.

Découvrir
Couverture de la revue Cell Genomics - Le plancton

Genoscope : Une prouesse pour l’étude de la vie planctonique

Genoscope contribue à une étude pionnière, en reconstituant les génomes de 700 espèces planctoniques eucaryotes à partir d’échantillons d’eau de mer du monde entier. Une première pour les génomes complexes et de grande taille de ces espèces, de surcroît impossibles à isoler et cultiver à partir des échantillons !

Découvrir
Logos Istem & Généthon

2 médicaments pour traiter des myopathies et la mucoviscidose

Les laboratoires I-Stem et Généthon ont identifié une combinaison pharmacologique prometteuse contre 3 maladies génétiques aux mécanismes moléculaires proches.

Découvrir
La team Algama

Algama lauréate d’i-nov remplace les œufs par les algues

L’objectif du projet Talgama, lauréat de l'appel à projets "Protéines et ferments du futur" est d’explorer de nouvelles sources d’algues, d’élaborer de nouveaux procédés d’extraction et d’élargir sa gamme d’ingrédients Tamalga substituts aux œufs dans l’alimentation. Gaëtan Gohin, co-fondateur de Algama, nous en dit plus…

Découvrir
DIM BioConvS - Région Île-de-France

Un réseau pour accélérer le « Made in biology »

Genopole participe au DIM BioConvergence pour la Santé, retenus par la Région Ile-de-France pour accélérer l’arrivée de nouveaux produits « Made in biology ».

Découvrir
IBISC - IA qui diagnostique et explique grâce à un réseau de neurones

Une intelligence artificielle qui diagnostique et explique

Le laboratoire IBISC a conçu un réseau de neurones qui accompagne la prédiction diagnostique d’une explication biologique grâce à une architecture innovante

Découvrir
Christophe Lanneau

Du nouveau dans le génome humain

Le Science du 31 mars annonce la publication de la séquence du génome humain complétée des 8% qui manquaient. Commentaires de Christophe Lanneau, directeur Recherche de Genopole.

Découvrir
Biomédé - entreprise généopolitaine

Avec « Mangeons durable », Biomédé interpelle les politiques

Ludovic Vincent, PDG de la startup Biomédé, est membre du collectif « Mangeons durable ». L’objectif : interpeller les candidats à la présidentielle, sur la nécessité de transformer en profondeur le modèle agricole, de « garantir une transition agro-écologique juste et une alimentation saine et responsable ».

Découvrir
CNRGH - recherche sur les conséquences à l'exposition aux phtalates

Conséquences de l’exposition aux phtalates pendant la grossesse

Le laboratoire Epigénétique et Environnement du CNRGH (Centre national de recherche en génomique humaine, CEA) a participé à une vaste étude collaborative révélant pour la première fois à l’échelle du génome entier la corrélation entre l’exposition aux phtalates pendant la grossesse et la méthylation de l’ADN placentaire.

Découvrir
Saaidi Pierre-Loïc - Genoscope - Chlordecone

Pierre-Loïc Saaidi intervient à l’OPECST en tant qu’expert

Le chercheur Pierre-Loïc Saaidi (Genoscope) est intervenu le 17 février à l’OPECST sur la chlordécone dans les sols antillais et les perspectives de décontamination.

Découvrir
INtegrare / Généthon - Efficacité à long terme de la thérapie génique d’un déficit immunitaire

Efficacité de la thérapie génique d’un déficit immunitaire

L’unité de recherche de Généthon, Integrare, en partenariat avec des équipes françaises et britaniques, démontre l’efficacité à long terme de la thérapie génique pour traiter le déficit immunitaire de Wiskott-Aldrich. L’étude clinique, publiée dans Nature Medicine, a suivi huit patients pendant plus de sept ans en moyenne.

Découvrir
Irina GBALOU - Synhelix - entreprise génopolitaine

La jeune pousse SynHelix rejoint le groupe Univercells

SynHelix a développé une technologie de synthèse automatisée de longs fragments d’ADN. Son innovation a convaincu Univercells, groupe belge spécialisé dans le domaine des biomédicaments.

Découvrir
Appel à Idées CHSF - Lauréats

Huit nouvelles idées pour notre santé – Appel à idées #4

Le 4e Appel à idées innovantes de Genopole désigne huit professionnels de santé dont le projet d’innovation biomédicale sera accompagné et financé.

Découvrir
I-Stem, IPSEN et le LMN ont conçu un modèle cellulaire nerf-muscle

Un modèle cellulaire recrée le système nerf-muscle humain

I-Stem, IPSEN et le LMN ont conçu un modèle cellulaire nerf-muscle capable de tester in vitro le potentiel thérapeutique de toxines botuliques

Découvrir
Enalees - entreprise génopolitaine

Enalees cède sa branche santé humaine à Biosynex

La société alsacienne Biosynex, spécialisée dans les tests de diagnostic rapide, acquiert la branche d’activité santé humaine Enalees. Interview de Laurent THIERY CEO d'Enalees

Découvrir
Innovhem - Entreprise génopolitaine

Créatrices d’Avenir récompense Marie Cambot, PDG d’Innovhem

Marie Cambot, présidente et co-fondatrice de INNOVHEM, a remporté le trophée Innovation du concours Créatrices d’Avenir, qui récompense une femme ayant créé une société en Ile-de-France s'inscrivant dans une démarche innovante.

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de