Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Temps forts

Créatrices d’Avenir récompense Marie Cambot, PDG d’Innovhem


Marie Cambot, présidente et co-fondatrice de INNOVHEM, a remporté le trophée Innovation du concours Créatrices d’Avenir, qui récompense une femme ayant créé une société en Ile-de-France s’inscrivant dans une démarche innovante.
Innovhem - Entreprise génopolitaine Innovhem - Entreprise génopolitaine

Marie CAMBOT - CEO Innovhem - Lors de la remise du trophée trophée Innovation de Créatrices d’avenirMarie Cambot développe au sein d’INNOVHEM des outils diagnostiques in vitro, en particulier un dispositif médical, pour améliorer la prise en charge de la drépanocytose, maladie génétique la plus répandue dans le monde.

 

Quelle est votre réaction à l’attribution de ce trophée ?
Marie Cambot : « Je suis très honorée d’avoir remporté le trophée Innovation de Créatrices d’avenir. Nous avons un ancrage très fort en Ile-de-France. Notre siège est à Genopole à Evry-Courcouronnes, nous avons des laboratoires à Créteil… et c’est la région française, après les DOM, qui compte le plus de patients atteints de drépanocytose. Ce prix nous apporte beaucoup de visibilité notamment auprès des associations de patients. Cette communauté de patients est en forte attente d’innovations médicales, car il y a encore beaucoup à faire pour optimiser la prise en charge de la drépanocytose. Elle est très motivée, très impliquée et comprend bien l’intérêt de ce que l’on fait ».

Quels sont les axes de développement d’INNOVHEM ?
Marie Cambot : « Nous travaillons sur l’amélioration de la prise en charge : notre projet est de développer à l’horizon 2023-2024 un dispositif médical, combinant des biomarqueurs de la maladie avec de l’IA, ceci pour mieux prédire la sévérité de la maladie. Notre innovation répond à un vrai besoin. Une enquête réalisée auprès de médecins a révélé que 90% d’entre eux considèrent ne pas avoir suffisamment d’outils diagnostic à leur disposition. Les outils existants, non spécifiques à la drépanocytose, ne sont pas assez précis. Or, il s’agit d’une maladie très complexe, dont la symptomatologie est extrêmement variable d’un patient à un autre. Définir précisément la sévérité de la maladie et prédire son évolution apportent des informations capitales qui permettront au médecin de proposer un traitement personnalisé à chaque patient ».

Quelle est votre histoire à Genopole ?
Marie Cambot : « L’histoire a commencé avant même la création d’INNOVHEM. Je travaille depuis longtemps dans le domaine de la thérapie génique et mon associé, le Pr Pablo Bartolucci, responsable de l’unité des Maladies Génétiques du Globule Rouge (UMGGR, Hôpital Henri Mondor, Créteil) a des projets collaboratifs avec Anne Galy, qui dirige le laboratoire Integrare (Inserm) à Genopole. Nous avons candidaté et avons été sélectionnés dans le dispositif Shaker puis dans Booster après la création d’INNOVHEM, qui nous a apporté un soutien constant, utile et bienveillant. J’ai participé récemment à l’opération Partner4Biotech, qui met en relation des sociétés accompagnées par Genopole avec des industriels ».

En bref : La drépanocytose en France et dans le monde

La drépanocytose, aussi appelée anémie falciforme, est une maladie génétique héréditaire touchant les globules rouges. Elle est caractérisée par une anomalie de l’hémoglobine, principale protéine du globule rouge. Cette altération engendre la déformation des globules rouges, prenant alors un aspect en faucille.
C’est la maladie génétique la plus répandue au monde avec environ 5 millions de personnes atteintes et 300 000 naissances par an. Elle a été classée 4e priorité de Santé publique par l’OMS en 2006 et par l’ONU en 2008.

En France, priorité de Santé publique depuis 2004, elle atteint environ 30 000 personnes, dont l’espérance de vie est réduite de près de 30 ans. Apparue dans les zones impaludées (Afrique sub-saharienne, bassin méditerranéen, Inde), elle s’est répandue dans le monde, d’abord à cause des transports d’esclaves, puis en raison des flux migratoires. Les symptômes de la drépanocytose sont très variables. Les patients présentent une sensibilité accrue aux infections et souffrent d’anémie, de complications aigües (crises vaso-occlusives, syndromes thoraciques aigüs, AVC…) et chroniques touchant différents organes.

Article posté le 4 janvier 2022

Partager
Temps forts

Les dernières actualités


Les rencontres de l'appel à idées innovantes - Genopole / CHSF - Edition 2023

Rencontres au CHSF pour l’Appel à Idées Innovantes #6

L’objectif de ces rencontres est d’inciter les personnels hospitaliers du GHT Ile-de-France Sud à se porter candidat à l’Appel à idées innovantes et à entreprendre avec cet appui un projet de recherche collaboratif.

Découvrir
Actualité IBISC : Le premier outil d’exploration du domaine émergent des ARN bifonctionnels

IBISC : 1e outil d’exploration des ARN bifonctionnels

Le laboratoire IBISC (Université d’Evry Paris-Saclay) a mis au point IRSOM2, le premier outil bio-informatique de prédiction des ARN bifonctionnels, une classe nouvellement découverte d’ARN qui cumulent une activité biologique propre et la capacité à être traduits en protéines fonctionnelles et ayant un rôle au cours du développement du cancer.

Découvrir
Relever les enjeux des thérapies innovantes et combinatoires : retour sur la conférence du 28 juin

Relever les enjeux des thérapies innovantes et combinatoires

La conférence du 28 juin organisée par Genopole, l’Université d’Evry et le LBEPS a exposé les enjeux de thérapies innovantes et des approches combinatoires et a révélé aussi le potentiel de la modélisation bio-informatique et de l’IA pour accélérer les développements et optimiser l’efficacité des traitements.

Découvrir
Spectrométrie de masse à très haute spécificité - Plateforme génopolitaine

Plateforme : Spectrométrie de masse à très haute spécificité

Genopole et l’Université d’Évry dotent la plateforme de Spectrométrie de masse d’un instrument apportant une très haute résolution d’analyse, essentielle aux biotechnologies.

Découvrir
Global Bioenergies : feu vert de l’ASTM pour son carburant aérien Marc Delcourt - PDG de GBE au second plan

Global Bioenergies : feu vert de l’ASTM pour son carburant aérien

Les portes du marché de l’aviation durable s’ouvrent pour Global Bioenergies dirigée par Marc Delcourt. Découvrez son interview

Découvrir
Phinc Development fête ses 15 ans. Biotech dédiée à la modélisation en pharmacologie appliquée au développement des candidats-médicaments

PhinC Development fête ses 15 ans !

Pour fêter ses 15 ans de modélisation en pharmacologie appliquée au développement des candidats-médicaments, PhinC propose des actions de soutien aux sociétés de biotechnologie ainsi qu’à une association engagée contre le changement climatique.

Découvrir
Bio US 2023 - Visite de l'ambassadeur de France aux Etats-unis à l'équipe "Paris Region"

Retour sur Bio US 2023

L'équipe Genopole, au sein de la délégation "Paris région", a profité de 4 jours pour établir de nombreux contacts, prendre des rendez-vous et développer de nouvelles opportunités de partenariats.

Découvrir
Genopole et le CEA inaugurent les nouveaux laboratoires dédiés à la biologie de synthèse et la génomique pour la santé et l’environnement

Plus de 1 200m2 de nouveaux laboratoires dédiés aux sciences du vivant

Plus de 1 200 m2 de nouveaux laboratoires dédiés à la biologie de synthèse et la génomique pour la santé et l’environnement, ont été inaugurés par Genopole et le CEA lundi 5 juin.

Découvrir
SABNP et Synsight valident une approche intégrée de découverte de nouveaux médicaments, alliant informatique, biologie structurale et exploration in vivo.pour découvrir de nouveaux médicaments

SABNP & Synsight : à la découverte de nouveaux médicaments

SABNP et Synsight valident une approche intégrée de découverte de nouveaux médicaments, alliant informatique, biologie structurale et exploration in vivo.

Découvrir
Pitch Session Startup lors du CFB 2023 - STH Biotech, BYoRNA

Retour sur le Congrès France Bioproduction 2023

La 7ème édition du Congrès France Bioproduction 05 & 06 avril 2023a été riche en échanges pour les acteurs du domaine. Lors de cette édition Genopole a mis en avant les projet de développement du biocluster en bioproduction à travers ses plateformes, ses dispositifs d'accompagnement des startups, ses startups et le projet COBIOE

Découvrir
Welcome Session - Avril 2023 - Les nouveaux génopolitains

Welcome Session – Genopole accueille de nouveaux acteurs

Welcome Session, mardi 11 avril : jour d’introduction officielle des lauréats de la nouvelle promo Shaker et de présentation des sociétés et chercheurs nouvellement installés sur le campus de Genopole !

Découvrir
D4Gen Hackathon 2023 - Les lauréats

Hackathon D4Gen : outil numérique pour les sciences du vivant en 48h

La 2e édition du Hackathon D4Gen a réuni plus de 40 participants durant 48h sur des projets d’IA appliquée aux données biologiques, génomiques, médicales.

Découvrir
Alexis Biton et Paul Carouen de Genopole en visite au Research Triangle Park (USA) accompagnés de 3 sociétés génopolitaines

Genopole renforce ses liens avec le Research Triangle Park

Du lundi 20 au jeudi 24 mars, l’équipe Partenariat & Prospection de Genopole, s’est rendue au bioparc « Research Triangle Park » en Caroline du Nord, pour renforcer les collaborations scientifiques et industrielles

Découvrir
Visite du nouveau laboratoire d'Enalees lors de son inauguration

Enalees – un nouveau laboratoire protéomique

Enalees a inauguré jeudi 6 avril, un nouveau laboratoire de protéomique de 160 m2, installé sur le campus de Genopole, à deux pas de ses locaux actuels.

Découvrir
COBIOE - Connection for bioproduction ecosystems - Projet européen porté par Genopole

Lancement du projet européen COBIOE

Genopole a ouvert officiellement le mardi 7 mars 2023 à Bruxelles le projet COBIOE, retenu par l’Europe dans le cadre du programme « European Innovation Ecosystems ». Coordonné par Genopole, COBIOE a l’ambition de construire une stratégie européenne commune et inclusive pour renforcer la filière de la bioproduction en santé.

Découvrir
Floating Genes dirigée par Dipanwita Biswas (à gauche) et Gabriel Lerebours (à droite) Photo : ©Jérôme Figea

Floating Genes – la détection précoce des cancers

Floating Genes a l’ambition de faciliter la détection de cancers à partir d’une simple prise de sang. Dipanwita Biswas, présidente et directrice scientifique de la société, nous en dit plus sur cette technologie ultra-sensible qui ouvre de nouvelles perspectives au diagnostic précoce du cancer.

Découvrir
Partenaires du projet GenoTher - réponse à l'AMI Bioclusters

Genopole membre fondateur du projet GenoTher de l’AMI Bioclusters

La mission principale de GenoTher sera de développer des plateformes et des technologies de thérapie génique basées sur l'édition de gènes de l'ADN et de  l'ARN pour accélérer le développement de nouvelles approches thérapeutiques des maladies rares.

Découvrir
• PITCH, « Plateforme d’Investigation de Thérapeutiques sur Cellules Humaines » Portée par l'I-stem et l'Université d'Evry Paris-Saclay

SESAME Filières France 2030

Parmi les 3 projets lauréats du 2e appel « SESAME filières France 2030 », retenus le 14 février 2023 par l’Etat et la Région Ile-de-France pour renforcer les filières stratégiques franciliennes, deux sont portés par des acteurs génopolitains et des partenaires du biocluster.

Découvrir
Logo Lambe - laboratoire génopolitain

Lambe : Détecter des biomarqueurs par un nanopore naturel

Une équipe du laboratoire génopolitain Lambe, en collaboration avec le Centre de ressources biologiques de l’hôpital Lariboisière et la start-up Dreampore, a démontré le potentiel d’un nanopore naturel pour détecter des biomarqueurs de troubles de la coagulation associés aux AVC et cancers.

Découvrir
L'équipe Yeasty s'installant au bâtiment B7 du biocluster Genopole

Yeasty transforme les levures de bière pour l’industrie

Yeasty, installée à Genopole, a mis au point un procédé technologique inédit qui permet de valoriser un coproduit de l’industrie brassicole pour les besoins de l’industrie alimentaire. Juan Londono, directeur des opérations de Yeasty, nous en dit plus.

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de
Région île de France