Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Temps forts

Deux médicaments combinés pour traiter des myopathies des ceintures et la mucoviscidose


Les laboratoires I-Stem et Généthon ont identifié une combinaison pharmacologique prometteuse contre 3 maladies génétiques aux mécanismes moléculaires proches.
Image de cellules par imagerie issue de l'étude de la combinaison de 2 médicaments pour le traitement de la mucoviscidose et des myopathies Image de cellules par imagerie issue de l'étude de la combinaison de 2 médicaments pour le traitement de la mucoviscidose et des myopathies

L’équipe de Pharmacologie des dystrophies musculaires de Xavier Nissan à I-Stem, en collaboration avec Isabelle Richard du laboratoire Généthon et la société Kantify, a identifié une combinaison pharmacologique au mode d’action innovant, potentiellement efficace pour lutter contre les myopathies des ceintures de types R3 et R5 mais aussi contre la mucoviscidose. La découverte résulte du mariage d’expertises sur les modèles cellulaires des maladies, le criblage à haut débit de médicaments, les mécanismes des myopathies ainsi qu’en intelligence artificielle.

La myopathie des ceintures de type R3 se traduit comme toutes les dystrophies musculaires des ceintures par un affaiblissement progressif des muscles des épaules et du bassin. Elle est causée par une absence de la sarcoglycane alpha. Cette protéine fait partie du complexe dystrophine-glycoprotéines qui, inclus dans la membrane des muscles striés, les protège contre les dommages induits par la contraction musculaire. La mutation la plus fréquente responsable de la maladie, dite « R77C », est la substitution d’un acide aminé qui provoque un repliement anormal de cette protéine du complexe. Repéré par le contrôle qualité de la cellule, la protéine mutée est dégradée par un organite cellulaire, le protéasome.

Les deux laboratoires génopolitains I-Stem et Généthon (AFM-Téléthon, Inserm, Université d’Evry Paris-Saclay) ont cherché à identifier les médicaments qui inhibent la dégradation de la protéine mal repliée car même mutée, celle-ci reste en partie fonctionnelle. Ils ont développé un modèle cellulaire de la maladie à partir de fibroblastes issus de patients, puis ont testé dessus 958 médicaments déjà autorisés par la FDA pour d’autres usages. Le repositionnement de médicaments déjà approuvés représente un gain potentiel de temps pour les malades. Les molécules ont été testées seules ou en combinaison avec une faible dose de bortézomib, connu pour inhiber le protéasome mais aux effets secondaires toxiques à dose efficace. L’objectif était d’améliorer la sauvegarde de la protéine mutée sans augmenter les effets cellulaires toxiques du bortézomib. L’outil d’intelligence artificielle de Kantify, entraîné par un apprentissage automatique sur 150 000 composés, a été appliqué. Utilisant les propriétés connues des médicaments et les résultats des présents essais, il a classé les molécules en fonction de la balance bénéfice – risque et prédit ainsi le succès potentiel de leur développement clinique.

Les équipes évryennes ont identifié par cette étude 47 composés au potentiel thérapeutique dont le givinostat, qui présente une puissante capacité à restaurer l’expression de la forme mutante de la protéine dans la membrane cellulaire et qui fait actuellement l’objet d’un essai clinique de phase III pour la dystrophie musculaire de Duchenne, avec des résultats préliminaires concluants. L’effet du givinostat est lié à la voie de dégradation autophagique, le système de la cellule complémentaire du protéasome pour assurer l’élimination des protéines anormales.

Les travaux des deux laboratoires I-Stem et Généthon, publiés dans Frontiers in Pharmacology le 27 avril 2022, ont non seulement identifié la combinaison givinostat + bortézomib, prometteuse contre la myopathie des ceintures de type R3, mais ils ont mis en lumière le double mécanisme (autophagique et protéasomique) impliqué dans la dégradation de la protéine mutée. Cette découverte a permis d’étendre l’étude à deux maladies partageant des défauts de dégradation des protéines similaires, la myopathie des ceintures de type R5 et la mucosviscidose, et de montrer sur elles aussi un effet positif de la combinaison pharmacologique.

Vers de nouveaux traitements pour les maladies rares ?


Pour les maladies génétiques rares, incurables encore pour la plupart, l’approche par groupes partageant des mécanismes moléculaires communs révolutionne la découverte de nouveaux traitements.

Schéma de synthèse de l’étude ⬇️

Schéma de synthèse de l’étude de la combinaison de médicaments pour le traitement des myopathies et de la mucoviscidose
A partir d’un modèle cellulaire de la myopathie des ceintures de type R3 (LGMDR3), des résultats de criblage de 958 médicaments testés sur ces cellules modèles et de l’outil d’intelligence artificielle de Kantify, l’intérêt du Givinostat est ressorti et son mode d’action (MOA) a été exploré. L’association Givinostat + Bortézomib identifiée pour lutter contre la LGMDR3 a montré également son intérêt pour la LGMDR5 et la mucoviscidose (dite aussi fibrose kystique).

Ces travaux illustrent le potentiel des acteurs de Genopole pour le développement de thérapies innovantes.

Référence

Dual Blockade of Misfolded Alpha-Sarcoglycan Degradation by Bortezomib and Givinostat Combination.

Frontiers in Pharmacology, 2022
https://doi.org/10.3389/fphar.2022.856804

Communiqué de presse

Article posté le 18 mai 2022

Partager
Temps forts

Les dernières actualités


Plateforme de spectrométrie de masse - Biocluster Genopole

PF de spectrométrie de masse – une nouvelle technologie de photométrie à disposition

Le Lambe se dote d'un nouvel équipement : Refeyn TwoMP, photomètre de masse, doté d'une technologie très récente, pour la caractérisation des (bio)molécules. Cette acquisition permet d'avoir une palette technogique compléte sur la plateforme de spectrométrie de masse du biocluster

Découvrir
Février 2024 - Genopole a réuni les lauréats ApogeeBio pour une journée consacrée à leurs recherches et plan de carrière, contribuant à la dynamique scientifique du site

ApogeeBio – Workshop Sciences & Carrières

Genopole a réuni les lauréats ApogeeBio pour une journée consacrée à leurs recherches et plan de carrière, contribuant à la dynamique scientifique du site.

Découvrir
Adnam Imeri et Jennifer Allouche, lauréats du programme financier ATIGE, créent leur équipe de recherche à Genopole respectivement en génomique et en biothérapies.

ATIGE : 2 nouvelles équipes de recherche en génomique et biothérapies

Adnam Imeri et Jennifer Allouche, lauréats du programme financier ATIGE, créent leur équipe de recherche à Genopole respectivement en génomique et en biothérapies.

Découvrir
Programme national d’envergure PEPR Biothérapies et Bioproduction, co-piloté par Cécile Martinat, est piloté par le CEA et l'Inserm

4 laboratoires du biocluster au pilotage du PEPR Biothérapies

Lancé fin 2023 dans le cadre du plan France 2030, le PEPR Biothérapies et Bioproduction est co-piloté par Cécile Martinat de l’I-Stem. Il vise à placer la France en pointe dans le domaine clé des biomédicaments. 3 projets prioritaires sont portés par des laboratoires génopolitains.

Découvrir
Mission Genopole à Dubaï Janvier 2024 De gauche à droite : Vinicius de Thomaz Domingues (IN5), Radhia M’kacher, Christophe Tarabout, Ammar Ali (Dubaï Science Park), Cyril Bauvais, Laurence Lacroix-Orio, Vincent Barouki, Paul Caroën, Alexis Biton.

Genopole en mission dans la Péninsule arabique

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement à l’international, Genopole construit de nouveaux liens avec la Péninsule arabique. Après un événement Visa4Biotech pour informer les sociétés génopolitaines des opportunités de ce marché, une mission a été conduite aux Emirats Arabes Unis.

Découvrir
©Lionel Antoni - Plateforme d'irradiation expérimentale du LRGK - Plateforme génopolitaine mutualisée avec les acteurs de la communauté scientifique francilienne

PF d’irradiation expérimentale pour la communauté scientifique francilienne

Genopole met au service de la communauté scientifique francilienne une plateforme d’irradiation expérimentale équipée d’un générateur de dernière génération.

Découvrir
Lauréats de la promo 3 du programme Gene.iO - Genopole

Les actualités des pépites de la promo Gene.iO #3

Alga Biologics, Fungu'it et Alt Biotech, 3 pépites Gene.iO récompensées pour leurs innovations. Alga Biologics rejoint l'index French Blue Tech, édité par par le Cluster Maritime Français. Fungu’it et Alt Biotech rejoignent le programme d’accompagnement et de financement 212 Founders de CDG Invest.

Découvrir
Appel à idées Genopole / CHSF

AII #6 : 8 lauréats, enjeux pour les patients et la recherche médicale

La 6e édition de l’Appel à idées innovantes de Genopole retient 8 nouvelles idées d’innovation biomédicale imaginées par les personnels du Groupement hospitalier de territoire Ile-de-France Sud (GHT).

Découvrir
Logo Lambe - laboratoire génopolitain

Lambe : Associer un nanopore naturel et l’IA pour détecter les kinines

Une équipe du Lambe valide la méthode nanopore associée au machine learning pour identifier et quantifier des biomarqueurs peptidiques dans le sérum sanguin.

Découvrir
Genoscope UMR Metabolic Genomics

Equipe Sysfate : Cartographier en 3D l’activité des organes

L’équipe Sysfate (Unité de Génomique métabolique – Genoscope) a mis au point une méthode de cartographie tridimensionnelle de l’activité biologique des tissus, utile à la compréhension de la complexité des organes, ainsi qu’à l’étude de leur développement ou de l’impact des maladies.

Découvrir
Equipe iGEM 2023 Evry Paris-Saclay - Médaille d'or et prix du meilleur Hardware avec leur projet OptoGenEYEsis.

Des étoiles plein les yeux de l’équipe iGEM Evry Paris-Saclay

Du 2 au 5 novembre 2023, la grande compétition internationale de biologie de synthèse iGEM fêtait ses 20 ans en France, à Paris Expo. Plus de 7000 étudiants et professionnels du domaine étaient rassemblés, dont Genopole, présentant son offre sur son stand et soutenant l’équipe Évry Paris-Saclay. Les 17 étudiants de l'équipe ont réalisé un très beau palmarès avec leur projet OptoGenEYEsis.

Découvrir
Genopole en mission exploratoire au Japon et en Corée du sud - octobre 2023

Genopole en mission au Japon et en Corée du sud

Une équipe de Genopole s’est rendue au Japon puis en Corée du sud, pour présenter Genopole et plusieurs sociétés accompagnées à des grands groupes pharmaceutiques, des investisseurs et des bioclusters, en quête d’innovations biotechnologiques et ouverts aux partenariats à l’international.

Découvrir
Ibisc - laboratoire génopolitain

IBISC – Prédiction de la structure des complexes d’ARN

Le laboratoire IBISC (Université d’Evry Paris-Saclay) a créé un outil bioinformatique qui prédit la structure de complexes formés de plusieurs ARN, aux fonctions biologiques majeures dans la cellule.

Découvrir
Les rencontres de l'appel à idées innovantes - Genopole / CHSF - Edition 2023

Rencontres au CHSF pour l’Appel à Idées Innovantes #6

L’objectif de ces rencontres est d’inciter les personnels hospitaliers du GHT Ile-de-France Sud à se porter candidat à l’Appel à idées innovantes et à entreprendre avec cet appui un projet de recherche collaboratif.

Découvrir
Actualité IBISC : Le premier outil d’exploration du domaine émergent des ARN bifonctionnels

IBISC : 1e outil d’exploration des ARN bifonctionnels

Le laboratoire IBISC (Université d’Evry Paris-Saclay) a mis au point IRSOM2, le premier outil bio-informatique de prédiction des ARN bifonctionnels, une classe nouvellement découverte d’ARN qui cumulent une activité biologique propre et la capacité à être traduits en protéines fonctionnelles et ayant un rôle au cours du développement du cancer.

Découvrir
Relever les enjeux des thérapies innovantes et combinatoires : retour sur la conférence du 28 juin

Relever les enjeux des thérapies innovantes et combinatoires

La conférence du 28 juin organisée par Genopole, l’Université d’Evry et le LBEPS a exposé les enjeux de thérapies innovantes et des approches combinatoires et a révélé aussi le potentiel de la modélisation bio-informatique et de l’IA pour accélérer les développements et optimiser l’efficacité des traitements.

Découvrir
Spectrométrie de masse à très haute spécificité - Plateforme génopolitaine

Plateforme : Spectrométrie de masse à très haute spécificité

Genopole et l’Université d’Évry dotent la plateforme de Spectrométrie de masse d’un instrument apportant une très haute résolution d’analyse, essentielle aux biotechnologies.

Découvrir
Global Bioenergies : feu vert de l’ASTM pour son carburant aérien Marc Delcourt - PDG de GBE au second plan

Global Bioenergies : feu vert de l’ASTM pour son carburant aérien

Les portes du marché de l’aviation durable s’ouvrent pour Global Bioenergies dirigée par Marc Delcourt. Découvrez son interview

Découvrir
Phinc Development fête ses 15 ans. Biotech dédiée à la modélisation en pharmacologie appliquée au développement des candidats-médicaments

PhinC Development fête ses 15 ans !

Pour fêter ses 15 ans de modélisation en pharmacologie appliquée au développement des candidats-médicaments, PhinC propose des actions de soutien aux sociétés de biotechnologie ainsi qu’à une association engagée contre le changement climatique.

Découvrir
Bio US 2023 - Visite de l'ambassadeur de France aux Etats-unis à l'équipe "Paris Region"

Retour sur Bio US 2023

L'équipe Genopole, au sein de la délégation "Paris région", a profité de 4 jours pour établir de nombreux contacts, prendre des rendez-vous et développer de nouvelles opportunités de partenariats.

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de
Région île de France