Genopole

Menu

Vos questions

QUELLE EST L’AMBITION DU CONCOURS GENOPOLE ?

Directeur Genopole Entreprises (Dir. GE) : « Grace à la notoriété de Genopole, le concours Genopole Young Biotech Awards bénéficie d’une image de professionnalisme et d’excellence. La 7e édition confirme sa pérennité et son succès auprès des créateurs de start-ups.
Genopole poursuit son ambition de promouvoir et de soutenir les défis technologiques qui seront à l’origine des pépites de demain : entreprises à business model disruptifs développant des produits et services répondant aux besoins et préoccupations liés à l’évolution de notre société, start-ups présentant des innovations en matière d’environnement, dans les domaines de l’agrofood ou de la biologie industrielle.
La réussite des différentes éditions de ce concours et sa récente extension à l’international traduisent la stratégie d’ouverture et de diversification industrielle de Genopole. Grace à ce concours, Genopole conforte également sa visibilité et sa notoriété auprès des grands groupes ».

QUELS SONT SES ATOUTS ?

Dir. GE : « Au cours des années, le concours Genopole est devenu une référence dans le domaine de l’innovation et de la création d’entreprises en biotechnologie (hors santé). Il est clairement identifié par les créateurs d’entreprises comme un excellent tremplin pour l’accélération de leur développement.
L’attractivité du concours Genopole sera d’autant plus remarquée cette année l’accompagnement de Genopole s’organise désormais autour de trois nouveaux dispositifs : le Shaker, le Booster et le Pôle Croissance. Le Shaker a l’ambition de transformer des projets innovants de biotechnologies en projet industriel voire en entreprise. Le dispositif « Booster » va dynamiser le développement des entreprises de biotechnologies en phase d’amorçage et le Pôle Croissance accompagnera les entreprises matures à la recherche d’un second souffle de développement pour devenir une PME voir une ETI.
La dotation de ce concours reste parmi les plus attractives à l’échelle nationale. Son prix est estimé à 100 000 euros dont 30 000 en numéraire et un pack d’hébergement et d’expertises (juridique, PI, marché, stratégique, pitch). Cette année, les lauréats, en fonction de la maturité de leur projet, auront la possibilité d’intégrer le Shaker ou le Booster qui en plus d’un accompagnement adapté, apporte aux lauréats un cycle de formations de haut niveau, professionnalisé, mutualisé, visant à prodiguer un enseignement théorique et pratique portant sur les différents aspects de la création, et de la croissance d’une start-up ».