Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Laboratoire

Génomique Métabolique – UMR 8030


Genopole Campus 2
Bâtiment G1 – 2 rue Gaston Crémieux – CP 5706
91057 EVRY Cedex
Téléphone : 01 60 87 25 00
Email : catherine.contrepois@genoscope.cns.fr

Directeur : SALANOUBAT Marcel
Site Web >
Genoscope - CNS - laboratoire genopolitain Genoscope - CNS - laboratoire genopolitain

#Génomique / Post-génomique

  • Génomique des eucaryotes, procaryotes et des métagénomes.
  • Métabolisme.
  • Biocatalyse.
  • Bioremédiation.
  • Chimie organique, chimie analytique.
  • Ingénierie métabolique/biologie synthétique.

Les tutelles :

CNRS - tutelle de laboratoires génopolitains

CEA

UEVE - Tutelle laboratoire génopolitain

Domaine d'activité


L’UMR Génomique métabolique est la structure de recherche fondamentale du Genoscope, elle étudie la diversité génomique et chimique des organismes.

L’UMR Génomique métabolique est la structure de recherche fondamentale du Genoscope – Centre national de séquençage qui fait partie de l’Institut de l’Institut de Biologie François-Jacob du CEA – Paris-Saclay.

Au travers de différents projets, propres ou menés sous forme de collaborations nationales ou internationales, nous explorons la biodiversité des organismes par l’analyse de leur génome, participant ainsi de façon significative à l’obtention d’une vision globale de l’arbre du vivant. Récemment, l’apparition de nouvelles technologies de séquençage a révolutionné la recherche en génomique donnant accès non seulement à de nouveaux génomes appartenant à des domaines largement sous-explorés, mais aussi à l’étude globale de la biodiversité de consortia d’organismes issus de prélèvements environnementaux. Un des projets phares (TARA) impliquant l’équipe du LAGE (P. Wincker) explore la biodiversité des organismes marins.

Le déluge de données de séquences de novo s’accompagne aussi d’un accroissement du nombre de gènes dont les fonctions restent totalement inconnues. Le Genoscope et l’UMR ont donc décidé d’étendre l’étude de la biodiversité des génomes à celle des réactions chimiques réalisées par le vivant, en structurant l’Unité en trois pôles scientifiques :

  • Pôle 1 : Exploration de la diversité du vivant par l’analyse des génomes et des méta-génomes (LAGE – P. Wincker ; LABGeM – C. Médigue).
  • Pôle 2 : Compréhension approfondie du métabolisme des procaryotes, en particulier par la découverte de nouvelles réactions chimiques catalysées par le vivant et leur exploitation comme alternative à la chimie de synthèse ou en bioremédiation (LGBM – M. Salanoubat ; LABGeM – C. Médigue ; LBMS/LCAB – V. De Berardinis ; LBMS/LCOB – A. Zaparucha ; LMP – D. Le Paslier).
  • Pôle 3 : Diversification de la chimie du vivant par des approches d’ingénierie métabolique / biologie synthétique (LBMS/LA – M. Bouzon-Bloch, Laboratoire iSSB).

Au-delà du côté fondamental, cette chimie du vivant (biotechnologie blanche), basée sur la découverte et l’utilisation d’enzymes, apportera une contribution importante pour dessiner de nouvelles voies de production de composés d’intérêt. Cette évolution s’inscrit résolument dans une démarche de chimie durable en participant à la mise en place d’une chimie économe en carbone fossile, moins polluante et moins gourmande en énergie.

  • COLLABORATION / CHAIRE

    Collaborations :
    IFPEN, Institut de Chimie de Clermont-Ferrand, (ICCF – UMR 6296), Max Planck Institute of Molecular Plant Physiology, Potsdam, LCB AMU, (Aix-Marseille), Institute of Ecology and Genetics of Microorganisms, Perm, Russie, Réseaux européens ERASynbio, ERASysbio, GDR BioSynSys (Biologie de synthèse et des systèmes).

    Collaborations industrielles :
    Abolis Biotechnologies, Isthmus.

  • Les équipes

    – Laboratoire de chimie organique et biocatalyse dirigé par ZAPARUCHA Anne

    – Laboratoire Biologie des Systèmes et de Synthèse dirigé par SALANOUBAT Marcel

    – Analyse génomique des eucaryotes dirigé par WINCKER Patrick

    – Métagénomique des procaryotes dirigé par LE PASLIER Denis

    – Génomique et biochimie du métabolisme dirigé par SALANOUBAT Marcel

    – Clonage et criblage des activités de bioconversions dirigé par DE BERARDINIS Véronique

    – Analyse bioinformatique pour la génomique et le métabolisme dirigé par MEDIGUE Claudine

    – Applications – Ingénierie métabolique dirigé par BOUZON-BLOCH Madeleine

Partager
Laboratoires génopolitains

#Génomique/ Post-génomique


Dans la même thématique

I-Stem - laboratoire génopolitain

I-Stem

Le laboratoire est fondé sur la combinaison de trois mots-clés : « cellules souches », « thérapeutiques », « maladies monogéniques ». Il s’agit d’évaluer l’ensemble des potentiels thérapeutiques des cellules souches de toutes origines dans des maladies monogéniques.

Découvrir
Généthon - laboratoire génopolitain

Généthon

Recherche, développement préclinique et clinique de thérapies innovantes pour les maladies rares d’origine génétique, notamment neuromusculaires.

Découvrir
LGRK

LGRK

Les recherches du LGRK portent sur l'homéostasie, le potentiel régénératif et la radiosensibilité des cellules souches de l’épiderme humain.

Découvrir
logo Integrare - laboratoire génopolitain

INTEGRARE

Approches génétiques intégrées et nouvelles thérapies pour les maladies rares

Découvrir
Genoscope - CNS - laboratoire genopolitain

Genoscope – CNS

Génomique et post-génomique de la biodiversité

Découvrir
GenHotel - laboratoire génopolitain

GenHotel

Génomique – Génétique statistique. – Recherche sur la prédisposition génétique pour des maladies complexes par analyses génomiques. – Application à l'étude de la polyarthrite rhumatoïde.

Découvrir
EPGV

EPGV

Génomique des espèces végétales. Détection, analyse et gestion du polymorphisme des espèces végétales.

Découvrir
CNRGH / CEA / Institut François Jacob

CNRGH

Le CNRGH est le centre national de recherche français qui permet de répondre aux besoins de séquençage et génotypage à haut débit dans l’objectif d'optimiser la recherche en génétique et génomique des maladies humaines.

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de