Campus

Premier biocluster français, Genopole est un incubateur de projets d’excellence dédié aux biotechnologies. Situé à Evry-Courcouronnes, il offre un environnement unique aux chercheurs et aux entrepreneurs qui souhaitent innover et faire avancer la recherche.

Découvrir >

Offres

Que vous soyez chercheur, post-doctorant ou une jeune startup, Genopole vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour vous offrir les meilleures conditions possibles de développement business.

Découvrir >

Genopolitains

Chaque jour à Genopole chercheurs, entrepreneurs et étudiants se croisent, cohabitent et collaborent, pour une véritable émulation au service de l’innovation.

Découvrir >

Temps forts

Donner de l’envergure à la recherche et au travail de notre communauté fait aussi partie de nos missions à Genopole. Retrouvez les dernières avancées scientifiques, les succès des acteurs de la biotechnologie et les événements qui animent notre biocluster.

Découvrir >

Innover à nos côtés

Découvrir >
Laboratoire

Genoscope – CNS


Genopole Campus 2 – Bâtiment G1 – 2 rue Gaston Crémieux – CP 5706
91057 EVRY cedex
Téléphone : 01 60 87 25 00
Email : meugnier@genoscope.cns.fr

Directeur Général et Scientifique : WINCKER Patrick
Site Web >
Genoscope - CNS - laboratoire genopolitain Genoscope - CNS - laboratoire genopolitain

CEA

#Genomique / Psot-Génomique #biothérapie #Biologie systémique et synthétique

  • Séquençage
  • Génomique
  • Métagénomique
  • Bio-informatique
  • Génomique comparative
  • Biochimie
  • Métabolisme
  • Bioconversions
  • Ingénierie métabolique.

Domaine d'activité


Génomique et post-génomique de la biodiversité
– Métagénomique des micro-organismes de l’environnement.
– Production à grande échelle de séquences d’ADN.
– Analyse des génomes et métagénomes.
– Génomique fonctionnelle, métabolisme.
– Applications : recherche de solutions biologiques pour remplacer la synthèse chimique.

Depuis sa création en 1997, le Genoscope-CNS (Centre national de séquençage) a pour mission de participer à des projets collaboratifs ambitieux à fort impact scientifique, en fournissant à la communauté scientifique l’expertise de pointe et les capacités de production et d’analyse de données nécessaires à ces projets.
Le Genoscope a ainsi participé au projet Génome humain (chromosome 14), au séquençage de plantes (algues, vigne, bananier, arabette, riz, cacaoyer, luzerne tronquée, blé…), d’animaux (tétraodon, anophèle…), de champignons (truffe, champignon pathogène du colza Leptosphaeria maculans, champignon pathogène de la vigne Botrytis cinerea).
Le Genoscope a également réalisé le séquençage de plus d’une centaine de génomes procaryotes.

Intégré depuis 2007 au CEA, le Genoscope exerce aujourd’hui sa mission de service à la communauté scientifique dans le cadre de l’infrastructure nationale France Génomique (www.france-genomique.org), lauréate en 2011 des appels à projets « Investissements d’Avenir ».

Le Genoscope intègre depuis sa création toutes les évolutions technologiques pour maintenir sa compétitivité internationale dans la production et l’analyse de données génomiques. Le parc de séquenceurs est aujourd’hui constitué de 2 Illumina HiSeq4000, 2 Illumina HiSeq2500, 2 Illumina MiSeq, 8 Oxford Nanopore Minlon, un Oxford NanoporePromethlon et 2 ABI 3730xl. Ce parc est complété et/ou remplacé progressivement par les technologies de troisième génération qui apparaissent sur le marché.
Le Genoscope s’appuie par ailleurs sur des ressources et compétences importantes en informatique, bio-informatique et bio-analyse qui font partie intégrante de ses équipes.

Pour ses projets de recherche propres, le Genoscope se consacre à présent principalement à la métagénomique des micro-organismes de l’environnement, en particulier les eucaryotes marins (projet TARA), les organismes présents dans les sols, les flores bactériennes du tube digestif humain et celles impliquées dans l’épuration des eaux. La génomique comparée des plantes est également un sujet développé au Genoscope. L’exploitation des données de séquence, prolongée par l’identification de fonctions biologiques, notamment dans le domaine de la biocatalyse, ouvre des perspectives de développements en biotechnologie industrielle. C’est dans une logique de développement durable que le Genoscope cherche des solutions biologiques dans la chimie de synthèse, afin de la rendre moins polluante et moins consommatrice d’énergie et de carbone fossile.
Le centre a développé dans ce but une plate-forme de criblage d’activités enzymatiques ainsi qu’un laboratoire d’ingénierie métabolique. Ces recherches se font en étroite collaboration avec l’unité mixte de recherche de Génomique métabolique hébergée au Genoscope (UMR 8030 CEA/CNRS/UEVE).

Pour l’ensemble de ses activités, le Genoscope a participé depuis sa création à plus de 500 publications dans des revues à comité de lecture.

  • COLLABORATION / CHAIRE

    – Global Bioenergies.
    – Isthmus.
    – Suez Environnement.
    – New England Biolabs.

  • Les équipes

    Laboratoire d’informatique scientifique dirigé par Claude SCARPELLI

    UMR8030 Génomique métabolique dirigé par Marcel SALANOUBAT

    Laboratoire de séquençage dirigé par Arnaud LEMAINQUE

    Laboratoire de biologie moléculaire pour l’étude des génomes dirigé par Valérie BARBE

Partager
Laboratoires génopolitaines

#Génomique/ Post-génomique


Ils sont dans la même thématique

I-Stem - laboratoire génopolitain

I-Stem

Le laboratoire est fondé sur la combinaison de trois mots-clés : « cellules souches », « thérapeutiques », « maladies monogéniques ». Il s’agit d’évaluer l’ensemble des potentiels thérapeutiques des cellules souches de toutes origines dans des maladies monogéniques.

Découvrir
Généthon - laboratoire génopolitain

Généthon

Recherche, développement préclinique et clinique de thérapies innovantes pour les maladies rares d’origine génétique, notamment neuromusculaires.

Découvrir
iSSB - Laboratoire génopolitain

iSSB

L'objectif du laboratoire est de développer des connaissances et des méthodologies permettant la (re)ingénierie de systèmes biologiques rationnels, allant des petits dispositifs génétiques et circuits métaboliques aux génomes.

Découvrir
LGRK

LGRK

Les recherches du LGRK portent sur l'homéostasie, le potentiel régénératif et la radiosensibilité des cellules souches de l’épiderme humain.

Découvrir
logo Integrare - laboratoire génopolitain

INTEGRARE

Approches génétiques intégrées et nouvelles thérapies pour les maladies rares

Découvrir
Genoscope - CNS - laboratoire genopolitain

Génomique Métabolique

L’UMR Génomique métabolique est la structure de recherche fondamentale du Genoscope – Centre national de séquençage – elle étudie de la diversité génomique et chimique des organismes.

Découvrir
GenHotel - laboratoire génopolitain

GenHotel

Génomique – Génétique statistique. – Recherche sur la prédisposition génétique pour des maladies complexes par analyses génomiques. – Application à l'étude de la polyarthrite rhumatoïde.

Découvrir
EPGV

EPGV

Génomique des espèces végétales. Détection, analyse et gestion du polymorphisme des espèces végétales.

Découvrir
CNRGH / CEA / Institut François Jacob

CNRGH

Le CNRGH est le centre national de recherche français qui permet de répondre aux besoins de séquençage et génotypage à haut débit dans l’objectif d'optimiser la recherche en génétique et génomique des maladies humaines.

Découvrir
Voir tout >
Avec le soutien de